Vagues

Rugby : professionnalisme et tradition

On a coutume de dire que le rugby est «un sport de voyous, joué par des gentlemen»... et le foot, «un sport de gentlemen joué par des voyous». Et si la professionnalisation et la médiatisation des clubs et des joueurs changeait la donne ?

Lire la suite

Photo de Mathieu Blin non
Mathieu Blin
Président du syndicat des joueurs professionnels. Ancien talonneur du Stade Français

« S’aimer pour être champion »

A chaud, comme ça, de suite et sans réfléchir, j’ai envie de vous dire Non. Le rugby n’a pas perdu ses valeurs.

Plus exactement ce n’est pas moi seul qui le dit, mais l’ensemble de mon Comité Directeur du syndicat. De Paris à Perpignan, de Clermont à Biarritz, de la Rochelle, d'Oyonnax et de Grenoble, même ceux qui ont arrêté le disent. Non rien n’est perdu.

Le lien absolu pour partager et donc être heureux, nous permettant les triomphes collectifs existe toujours. Peut être même plus encore puisque l’environnement change, mais nous en reparlerons.

Ce lien connu de tous se transmet de générations en générations. Celui là même qui est socle du chaînon humain, celui là même qui est source de renouveau. Ce lien c’est « l’amour ».

Il n’y aura jamais assez d’argent, de photographes, de matches retransmis, de belles bagnoles et de stades toujours plus grands qui permettront de gagner si les mecs (ou les filles) ne s’aiment pas.

Alors bien sûr pas comme on aime sa femme ou son mari. Pas comme on aime ses enfants ou un parent proche. Pas comme on aime son chien ou son chat. Pas comme on aime son ami(e) d’enfance. Pas comme on aime son amant ou sa maitresse. Non pas comme tout ça, ou peut être si, comme tout ça.

On n’est pas obligé de tous s’aimer, avec la même intensité, la même fidélité, pas forcement pour toute la vie, mais juste pour une saison ou deux. Ce qui est sûr c’est que pour ne pas vouloir que l’on touche un orteil de son demi de mêlée, pour être tellement rassuré de voir ses deuxièmes lignes vous coller de prêt, pour regarder avec respect son demi d’ouverture claquer le drop de la gagne ou bien sûr pour idolâtrer le 8 de devant renversant la mêlée adverse, sans cet amour, vous ne pouvez pas être champion.

Ce qui est  fantastique en plus dans ce jeu, c’est que ce concept, ce dogme, cette idéologie est commune à toutes les catégories. Que vous soyez champion de France en 4ème série ou en Top 14, que vous rencontriez l’équipe du bout de l’Irlande avec les moins de 15 ans ou que vous jouiez contre l’Ulster en Coupe d’Europe, le vestiaire est le même. Il sent la même odeur d’huile camphrée, les strappings déchirent le silence pesant d’avant match et les corps se touchent toujours plus forts pour être sûr de ne pas être seuls quand l’arbitre sifflera le début de la rencontre.

Les valeurs restent intactes, même si l’environnement changeant demande une vigilance de tous les acteurs.
11 1

Vous aussi, participez au débat :
Le rugby a-t-il perdu ses valeurs ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Yannick Briand

    02 février 2013, 00:34

    Yannick Briand
    @MathieuBlin
    100% d'accord avec ton point de vue: le rugby n'a certainement pas perdu ses valeurs. Peut être même va-t-il pouvoir leur donner une importance plus grande encore?
    Pour moi, comme pour beaucoup de parents, le rugby c'est l'école de la vie. Une école où nos enfants y apprennent, entre autre, la concurrence comme la complémentarité, la discipline comme le risque, ou encore l'abnégation comme la création de valeur ajoutée. C'est à dire le meilleur lieu pour acquérir des qualités qui préparent à l'âge adulte et qui facilitent le mieux vivre ensemble.
    Mais le rugby, à mes yeux, va plus loin que cela. C'est aussi un formidable laboratoire où chacun vient développer des comportements qu'il conservera toute sa vie. Or il se trouve que nombre de ces comportements sont facilement transposables en dehors même du sport, à commencer dans les domaines scolaire et pré-professionnel. Et cette transposition, qui mieux que les clubs déjà engagés dans une approche éducative du rugby, est capable d'aider nous jeunes sportifs à la réaliser et à en tirer avantage au quotidien?
    Savoir que l'avenir des valeurs du rugby est dans les mains de nos clubs, et plus spécialement dans celles de nos éducateurs est une raison supplémentaire de croire en l'avenir de ce sport.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Thomas Renou
Thomas Renou Newsring
G. Grunberg : « Hollande devrait imposer son propre style »
Photo de Thierry de Cabarrus oui
Thierry de Cabarrus Ancien journaliste, chroniqueur sur Le Plus
Les blogs, les forum, les réseaux sociaux favorisent la diffamation
Photo de Christopher Mesnooh pour
Christopher Mesnooh Avocat aux Barreaux de Paris, NY & Washington DC
Il ne faut pas oublier que les class actions ont permis aux Etats-Unis des avancées sociales
Photo de Joëlle Simon contre
Joëlle Simon Directrice des affaires juridiques du MEDEF
Action de groupe / class action: la grande illusion
Photo de Oli Dolly non
Oli Dolly Blogueuse
Non car "nostalgique" n'est pas le bon mot
Photo de Joris Laquittant non
Joris Laquittant Blogueur Ciné pour le blogBd Dé'Ciné (http://decine.fr)
A des années lumières
Photo de Ariane Hermelin
Ariane Hermelin Journaliste Newsring
Christiane Taubira veut autoriser les «class actions» en France
Photo de Tyki Camelot non
Tyki Camelot Lycéen.
Celui qui vole le "spotlight".
Photo de Louis Crèpeau oui
Louis Crèpeau
Très accro à Batman ... dans le style Nolan...
Photo de ♪ I'm a song ♫ ∞  One Direction
♪ I'm a song ♫ ∞
On aime qui on veut
Photo de DiOuma Sow non
DiOuma Sow
Gangnam Style : Ce phénomène de mode ne devrait pas durer
Photo de Luke Sky non
Luke Sky Aventurier, GlobeTrotter, Provocateur, Kitesurfer, Skater, Skydiver et Emmerdeur
L'homme n'est pas plus libéré que la femme
Photo de Manon Reboul Jenifer
Manon Reboul
Jenifer
Photo de Rédaction de Newsring
Rédaction de Newsring Journaliste
Après «Gangnam Style», Psy sort son nouveau single, «Gentleman»
Photo de Cyril Gazengel pour
Cyril Gazengel Internaute
Un contre-pouvoir efficace face aux abus de certaines entreprises commerciales
Photo de Alexis Barret oui
Alexis Barret
Au même titre que dire "la peinture est de l'art"
Photo de Hervé Novelli pour
Hervé Novelli Ancien député (UMP) d'Indre-et-Loire, ancien ministre, maire de Richelieu
Les «class actions» doivent être encadrées pour éviter les dérives dites «à l'américaine»
Photo de Arnaud Boisteau
Arnaud Boisteau Journaliste Newsring
Balotelli encensé par Pelé au Brésil
Photo de Zineb Alami One Direction
Zineb Alami
Beliedirectioner.
Photo de Antoine Huot
Antoine Huot
Neymar encense Balotelli

Principaux arguments "Oui"

Photo de Marc Panabière oui
Marc Panabière Responsable sportif de l'école de rugby du Stade Bordelais
Avec la professionnalisation, le rugby risque de perdre ses valeurs
Photo de Christian Creseveur oui
Christian Creseveur Dessinateur et scénariste
Le fric tue tout, même le rugby

Principaux arguments "Non"

Photo de Laurent Misst non
Laurent Misst Gérant de Madeinrugby.com & journaliste rugby
Les joueurs aiment le jeu, pas l'argent (ou presque)
Photo de Miguel Fernandez non
Miguel Fernandez Agent sportif licencié Fédération Française de Rugby
Quand un joueur de rugby criera sur un arbitre, les valeurs auront changées

Derniers arguments

Photo de Max Guazzini non
Max Guazzini Vice-président de la LNR, ancien président du Stade Français
Le rugby n'a pas perdu ses valeurs
Photo de Serge Uleski oui
Serge Uleski blogueur-auteur
Exutoire et diversion sociale, salaire et carrière pour les autres sur le dos de la vérité sportive
Photo de Laurent Misst non
Laurent Misst Gérant de Madeinrugby.com & journaliste rugby
Les joueurs aiment le jeu, pas l'argent (ou presque)
Photo de Abdelatif Benazzi non
Abdelatif Benazzi Ancien capitaine du XV de France
Exister ensemble sur le terrain nécessite d'avoir des valeurs communes
Photo de Femmede Joueur non
Femmede Joueur blogueuse
De quelles valeurs parle-t-on ?