Vagues

Rugby : professionnalisme et tradition

On a coutume de dire que le rugby est «un sport de voyous, joué par des gentlemen»... et le foot, «un sport de gentlemen joué par des voyous». Et si la professionnalisation et la médiatisation des clubs et des joueurs changeait la donne ?

Lire la suite

Photo de Nicolas Rousse non
Nicolas Rousse
Co-fondateur du site Le Rugbynistère

Perpetuer les valeurs du rugby c'est l'affaire de tous : joueurs, dirigeants et spectateurs

Sur le terrain ? Chez les dirigeants ? Dans les tribunes ? Il y a clairement des tendances selon le groupe que l'on observe...
Les joueurs : C'est sur le terrain que l'on trouve l'origine des valeurs du rugby, de part ses composantes uniques : sport de combat ET sport collectif. Ces valeurs se gardent et se garderont sur le pré, car elles sont nécessaires au jeu.
Solidarité, combativité, fair-play, humilité, tels sont les ingrédients nécessaires à la victoire.
Les aspects collectifs et festifs en dehors du terrain sont également d'une grande importance. Ils sont à l'origine de la création de l'esprit d'équipe, d'une ambiance conviviale, poussant à se surpasser pour les autres membres de l'équipe. De nombreuses techniques de management reprennent d'ailleurs ces ingrédients, favorables à la création d'un sentiment
d'appartenance à une communauté, et qui sont un paramètre primordial de la recette de motivation des individus par l'affectif. La force de ces méthodes est également la raison qui fait que ces valeurs là sont indestructibles pour les joueurs : elles sont nécessaires à la performance, synonymes de plaisir et de reconnaissance sociale dans une communauté,
que ce soit dans le jeu à proprement parler, ou dans la 3ème mi-temps.
Côté dirigeants : Les dirigeants quels qu'ils soient ont un rôle d'exemple important à jouer pour la conservation des valeurs du rugby. Leur pire ennemi ? L'ignorance et l'incompétence de ceux qui les critiquent. La solution ? La transparence.
De par leur médiatisation, il est primordial que leur communication soit faite de manière claire et efficace. En effet, la plupart des critiques qui sont faites aujourd'hui sont le fruit de l'incompréhension ou de l'ignorance, et seraient majoritairement évitées en éduquant les détracteurs. La transparence doit être de mise du côté des dirigeants, pour que le public soit bien informé, et que soient évités les débats fleuris sans intérêt qui mis bout à bout, sont néfastes pour les valeurs. Si la transparence implique l'exemplarité, elle pourrait bien chambouler certaines vieilles manières de fonctionner, mais ce ne serait que dans l'intérêt du rugby. Les récents débats sur l'arbitrage sont d'ailleurs assez révélateurs, et il est dommage pour le rugby que les échanges sur la forme aient pris plus d'importante que ceux sur le fond, car on s'éloigne de l'intérêt du rugby. En se basant sur les faits, on voit que le travail effectué sur les dernières années par l'arbitrage est très positif, et son ouverture à la critique des dirigeants de club est favorable au progrès... en tout cas quand ces derniers daignent se présenter. L'arbitrage est certainement loin d'être parfait, et il y a encore probablement beaucoup de choses à améliorer, mais les démarches vont dans le bon sens. N'oublions pas que ne rugby est en pleine mutation...
En fin de compte, tant que le moteur des dirigeants sera la passion, et que leurs intérêts personnels passeront après ceux de l'Ovalie, il y a fort à parier qu'ils œuvreront dans le respect des valeurs rugbystiques. Et une fois de plus, qu'ils n'oublient pas leur rôle d'exemple, et l'importance de la communication dans leurs fonctions : faire ce que je dis, mais aussi dire à tous ce que je fais pour pérenniser la transmission des valeurs.

Dans les tribunes : Le rugby est un sport de plus en plus médiatisé. Son succès, et l'intérêt que lui portent les annonceurs sont certainement dus à ces valeurs justement, que les marketeurs aiment associer à leurs marques. Valeurs que cette médiatisation met en danger, car c'est en popularisant le rugby que l'on attire de nouveaux acteurs et de nouveaux
spectateurs, pas toujours familiarisés avec le bagage culturel important du monde ovale. Ne vous méprenez pas, je ne dis pas que les anciens du rugby sont tous porteurs de ces valeurs, ce serait très éloigné de la réalité, ni au contraire que les nouveaux venus ne le sont pas. Les valeurs du sport sont universelles, et constituent un dénominateur commun entre les
disciplines, qui n'est pas propre au rugby. Ce qui fait la différence,  et qui doit être transmis, c'est tout ce qui fait que le rugby ajoute une dimension au sport, une culture propre et spécifique qu'on lui envie, et qui fait que le sport n'est finalement qu'un aspect du rugby. L'Ovalie est en effet un life style construit autour d'un sport, et c'est justement l'extra-sportif qui fait que nous sommes aujourd'hui en train de débattre de ces valeurs pour le rugby plutôt que pour un autre sport. C'est en ce sens que, comme le dit assez justement la chanson « si tu n'as jamais joué, comment peux-tu comprendre », l'assimilation de ces valeurs par le nouveau public et les nouveaux acteurs, est primordiale pour leur pérennité.
La solution dans les tribunes ne réside ainsi pas dans le refus conservatiste de la popularisation du rugby. Ce serait de plus opposé à nos valeurs d'ouverture. Au contraire, c'est par l'exemple que les valeurs se transmettent. Faire un geste vers l'autre, payer un coup à un supporter adverse à la mi-temps, chanter des chansons ensemble et se rendre compte que finalement on connaît les mêmes, telles sont les valeurs du rugby que l'on veut voir dans les tribunes. Jeter des ponts plutôt que de constater des différences et bâtir des murs en quelque sorte, quitte à faire un peu démago :-) On sait que les comportements positifs sont particulièrement contagieux... tout comme les mauvais malheureusement.
Montrer l'exemple, accueillir, et éduquer par le partage, telle est la mission de tous ceux qui se disent représentants des valeurs du ballon ovale.
L'essentiel est donc toujours préservé, mais on se trouve à une étape charnière. Et si les comportements exemplaires sont encore de mise sur la pelouse, faisons en sorte que ce soit aussi le cas en dehors. Perpétuer les valeurs du rugby est un sport collectif, et c'est l'affaire de tous : joueurs, dirigeants, et spectateurs.

6 0

Vous aussi, participez au débat :
Le rugby a-t-il perdu ses valeurs ?

Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Profil supprimé oui
Profil supprimé Réduit au silence ici
Valeurs sportives, l'exception ovale ?
Photo de Profil supprimé oui
Profil supprimé Réduit au silence ici
Il faut mettre en valeur le rugby
Photo de Jeremy Belfort oui
Jeremy Belfort
Le sport en général a perdu ses valeurs
Photo de Adrien SudRugby oui
Adrien SudRugby
En France, les "valeurs du rugby" ne servent qu'à masquer une hypocrisie du milieu
Photo de Jacques Verdier non
Jacques Verdier Directeur de la rédaction du Midi Olympique
Au rugby, chacun n'est rien sans l'autre, les valeurs sont intégrées au sport
Photo de Jeremy Belfort oui
Jeremy Belfort
On ne peut juger des valeurs du rugby qu'au cas par cas
Photo de Marc Panabière oui
Marc Panabière Responsable sportif de l'école de rugby du Stade Bordelais
Avec la professionnalisation, le rugby risque de perdre ses valeurs
Photo de Jean Glavany non
Jean Glavany Ancien Ministre, Député PS des Hautes-Pyrénées
Le problème majeur, c'est l'éducation du public aux valeurs du rugby
Photo de Renaud Perrin non
Renaud Perrin Directeur de la rédaction www.rencontresaxv.fr
Quel est "l'intérêt supérieur du rugby" évoqué par Pierre-Yves Revol ?
Photo de Eric Brethes non
Eric Brethes Responsable de l'école de rugby de Grenade
Attention, les enfants écoutent
Photo de Miguel Fernandez non
Miguel Fernandez Agent sportif licencié Fédération Française de Rugby
Quand un joueur de rugby criera sur un arbitre, les valeurs auront changées
Photo de Patrick Hourcade non
Patrick Hourcade militant CGT employé boucher en grande surface géant casino.
Le rugby n'a pas perdu ses valeurs.
Photo de Rousset Yvon non
Rousset Yvon Ancien joueur du Racing Club de France (1979-1990)
Pour que l'ampoule rectale de Mourad ne soit plus la cible de quelques malfaisants
Photo de Mathieu Blin non
Mathieu Blin Président du syndicat des joueurs professionnels. Ancien talonneur du Stade Français
Former des rugbymen mais surtout des citoyens...
Photo de Profil supprimé oui
Profil supprimé
Les bourrins sont dans le pré
Photo de Femmede Joueur non
Femmede Joueur blogueuse
De quelles valeurs parle-t-on ?
Photo de Abdelatif Benazzi non
Abdelatif Benazzi Ancien capitaine du XV de France
Exister ensemble sur le terrain nécessite d'avoir des valeurs communes
Photo de Laurent Misst non
Laurent Misst Gérant de Madeinrugby.com & journaliste rugby
Les joueurs aiment le jeu, pas l'argent (ou presque)
Photo de Max Guazzini non
Max Guazzini Vice-président de la LNR, ancien président du Stade Français
Le rugby n'a pas perdu ses valeurs
Photo de Jean Abeilhou non
Jean Abeilhou Journaliste à France Télévisions, spécialiste du rugby
Rugby : les oreilles en chou-fleur participent au folklore du sport

Principaux arguments "Oui"

Photo de Marc Panabière oui
Marc Panabière Responsable sportif de l'école de rugby du Stade Bordelais
Avec la professionnalisation, le rugby risque de perdre ses valeurs
Photo de Christian Creseveur oui
Christian Creseveur Dessinateur et scénariste
Le fric tue tout, même le rugby

Principaux arguments "Non"

Photo de Laurent Misst non
Laurent Misst Gérant de Madeinrugby.com & journaliste rugby
Les joueurs aiment le jeu, pas l'argent (ou presque)
Photo de Miguel Fernandez non
Miguel Fernandez Agent sportif licencié Fédération Française de Rugby
Quand un joueur de rugby criera sur un arbitre, les valeurs auront changées

Derniers arguments

Photo de Max Guazzini non
Max Guazzini Vice-président de la LNR, ancien président du Stade Français
Le rugby n'a pas perdu ses valeurs
Photo de Serge Uleski oui
Serge Uleski blogueur-auteur
Exutoire et diversion sociale, salaire et carrière pour les autres sur le dos de la vérité sportive
Photo de Laurent Misst non
Laurent Misst Gérant de Madeinrugby.com & journaliste rugby
Les joueurs aiment le jeu, pas l'argent (ou presque)
Photo de Abdelatif Benazzi non
Abdelatif Benazzi Ancien capitaine du XV de France
Exister ensemble sur le terrain nécessite d'avoir des valeurs communes
Photo de Femmede Joueur non
Femmede Joueur blogueuse
De quelles valeurs parle-t-on ?