Vagues

Rugby : professionnalisme et tradition

On a coutume de dire que le rugby est «un sport de voyous, joué par des gentlemen»... et le foot, «un sport de gentlemen joué par des voyous». Et si la professionnalisation et la médiatisation des clubs et des joueurs changeait la donne ?

Lire la suite

Photo de Miguel Fernandez non
Miguel Fernandez
Agent sportif licencié Fédération Française de Rugby

Quand un joueur de rugby criera sur un arbitre, les valeurs auront changées

Les valeurs n'ont pas changé mais le sport s'est professionnalisé. D'abord il faut savoir de quel rugby on parle. Le rugby a changé. Les joueurs d'aujourd'hui ne sont pas ceux d'hier : ce sont des athlètes avec une préparation physique. Des professionnels. Le jeu est devenu un métier. Bien ou pas bien, chacun se fera son propre jugement. 

En ce qui concerne les valeurs : quand un joueur de rugby criera sur un arbitre comme un joueur de football, les valeurs auront changées. La problématique de l'arbitrage a toujours existé même à l'époque d'Albaladéjo, de Blanco, de Rives. Le rugby est très difficile à arbitrer et l'arbitre fait partie du jeu. De la même manière qu'il peut se tromper, le joueur de rugby fait aussi des pas en avant et aussi des fautes.Tant que les joueurs respecteront les décisions de l'arbitre, les valeurs seront toujours là. Tant qu'un type qui fait 1,60 mètre qui a un sifflet peut gronder un type qui fait 2 mètres et 120 kg et que celui-ci baisse la tête et recule de 10 mètres, les valeurs seront respectées. On aura perdu le jour où les joueurs commenceront à s'agripper à l'arbitre.

Aujourd'hui on est un peu victime du système dominant. La référence du sport collectif professionnel est le football. La presse a traité la coupe du monde de rugby comme elle a traité la coupe du monde de football. J'ai été très souvent appelé par des journalistes non pour connaître la forme des joueurs ou le marché des transferts mais pour avoir des  bruits de vestiaires sur les dessous d'éventuelles tensions dans l'équipe. J'ai fini par appeler mes joueurs en Nouvelle Zélande et il m'ont indiqué que tout se passait bien. Il n'y a pas d'école pour gérer les sportifs de haut niveau. Les plus grands entraineurs d'aujourd'hui, ceux à qui on reconnait des compétences extraordinaires ne sont pas les plus aimés. 

L'intelligence de Marc Lièvremont c'est d'avoir senti, pendant la coupe du monde en Nouvelle Zélande, qu'il était important que le groupe face corps. Et c'est ce qui a permi d'obtenir les résultats que l'on sait. C'est un peu comme à l'armée, il s'agit typiquement d'une gestion d'hommes. L'adjudant-chef fait parfois tout pour se faire détester pour que le groupe soit extrêmement soudé.

0 0

Vous aussi, participez au débat :
Le rugby a-t-il perdu ses valeurs ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Bruce Ricard oui

    14 juin 2013, 09:01

    Bruce Ricard ingenieur informatique, arbitre de rugby.
    Les joueurs crient sur les arbitres. J'ai vu au moins 2 rouges cette saison au plus haut niveau pour insulte a l'arbitre, et je ne parle pas du bas niveau...
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Bruno Delion oui
Bruno Delion journaliste centre presse
Elle est indispensable dans le football professionnel
Photo de Guilhem Herbert oui
Guilhem Herbert étudiant journaliste
Les autres sports se sont convertis à la vidéo
Photo de Romain Vanoudheusden oui
Romain Vanoudheusden chercheur en linguistique et d'emploi
La vidéo accompagnera l'accélération du jeu en donnant à l'arbitre des possibilités nouvelles
Photo de Adrien SudRugby oui
Adrien SudRugby
En France, les "valeurs du rugby" ne servent qu'à masquer une hypocrisie du milieu
Photo de Jacques Verdier non
Jacques Verdier Directeur de la rédaction du Midi Olympique
Au rugby, chacun n'est rien sans l'autre, les valeurs sont intégrées au sport
Photo de Jeremy Belfort oui
Jeremy Belfort
On ne peut juger des valeurs du rugby qu'au cas par cas
Photo de Marc Panabière oui
Marc Panabière Responsable sportif de l'école de rugby du Stade Bordelais
Avec la professionnalisation, le rugby risque de perdre ses valeurs
Photo de Jean Glavany non
Jean Glavany Ancien Ministre, Député PS des Hautes-Pyrénées
Le problème majeur, c'est l'éducation du public aux valeurs du rugby
Photo de Renaud Perrin non
Renaud Perrin Directeur de la rédaction www.rencontresaxv.fr
Quel est "l'intérêt supérieur du rugby" évoqué par Pierre-Yves Revol ?
Photo de Eric Brethes non
Eric Brethes Responsable de l'école de rugby de Grenade
Attention, les enfants écoutent
Photo de Patrick Hourcade non
Patrick Hourcade militant CGT employé boucher en grande surface géant casino.
Le rugby n'a pas perdu ses valeurs.
Photo de Rousset Yvon non
Rousset Yvon Ancien joueur du Racing Club de France (1979-1990)
Pour que l'ampoule rectale de Mourad ne soit plus la cible de quelques malfaisants
Photo de Profil supprimé oui
Profil supprimé
Les bourrins sont dans le pré
Photo de Femmede Joueur non
Femmede Joueur blogueuse
De quelles valeurs parle-t-on ?
Photo de Abdelatif Benazzi non
Abdelatif Benazzi Ancien capitaine du XV de France
Exister ensemble sur le terrain nécessite d'avoir des valeurs communes
Photo de Laurent Misst non
Laurent Misst Gérant de Madeinrugby.com & journaliste rugby
Les joueurs aiment le jeu, pas l'argent (ou presque)
Photo de Bernard Laporte non
Bernard Laporte Entraîneur RC Toulon, ancien sélectionneur de l'équipe de France
Jonny est le Beckham du rugby
Photo de Max Guazzini non
Max Guazzini Vice-président de la LNR, ancien président du Stade Français
Le rugby n'a pas perdu ses valeurs
Photo de Jean Abeilhou non
Jean Abeilhou Journaliste à France Télévisions, spécialiste du rugby
Rugby : les oreilles en chou-fleur participent au folklore du sport
Photo de Bruce Ricard non
Bruce Ricard ingenieur informatique, arbitre de rugby.
Contre la vidéo dans le football et surtout pas le challenge

Principaux arguments "Oui"

Photo de Marc Panabière oui
Marc Panabière Responsable sportif de l'école de rugby du Stade Bordelais
Avec la professionnalisation, le rugby risque de perdre ses valeurs
Photo de Christian Creseveur oui
Christian Creseveur Dessinateur et scénariste
Le fric tue tout, même le rugby

Principaux arguments "Non"

Photo de Laurent Misst non
Laurent Misst Gérant de Madeinrugby.com & journaliste rugby
Les joueurs aiment le jeu, pas l'argent (ou presque)
Photo de Jean Glavany non
Jean Glavany Ancien Ministre, Député PS des Hautes-Pyrénées
Le problème majeur, c'est l'éducation du public aux valeurs du rugby

Derniers arguments

Photo de Max Guazzini non
Max Guazzini Vice-président de la LNR, ancien président du Stade Français
Le rugby n'a pas perdu ses valeurs
Photo de Serge Uleski oui
Serge Uleski blogueur-auteur
Exutoire et diversion sociale, salaire et carrière pour les autres sur le dos de la vérité sportive
Photo de Laurent Misst non
Laurent Misst Gérant de Madeinrugby.com & journaliste rugby
Les joueurs aiment le jeu, pas l'argent (ou presque)
Photo de Abdelatif Benazzi non
Abdelatif Benazzi Ancien capitaine du XV de France
Exister ensemble sur le terrain nécessite d'avoir des valeurs communes
Photo de Femmede Joueur non
Femmede Joueur blogueuse
De quelles valeurs parle-t-on ?