100 000 euros

Eliminés, les Bleus empochent 100 000 euros

Les Bleus ont un lot de consolation : malgré leur élimination en quarts de finale de l'Euro, ils rentrent en France avec une prime de 100 000 euros. Fixée avant la compétition par la Fédération française de football (FFF), cette somme devait [...]

Lire la suite

Photo de antoine gransard non
antoine gransard
Etudiant en Communication

Un manque de professionalisme !

Une prime pour la prestation de l'équipe et pour l'irrespect démontré ? Non !

Depuis 2008, la sélection française n'a fais que décevoir, tant sur le terrain qu'en dehors. Une fédération incapable d'être rigoureuse, des sélectionneurs totalement dépassés, un collectif de joueurs inexistant. Il faut briser cette bulle ou les joueurs sont enfermés, une bulle qui les coupe totalement des réalités. Les faire redescendre sur terre afin de montrer plus de respect et de dignité vis à vis du public français ne ferait pas de mal à la sélection française. La suppression des primes serait déjà un premier pas vers plus d'exemplarité.

 

Vous aussi, participez au débat :
Primes des Bleus : chose promise, chose due ?

Sur le même thème

Photo de Bruno Delion oui
Bruno Delion journaliste centre presse
Elle est indispensable dans le football professionnel
Photo de Omar Bounit non
Omar Bounit
On ne peut jamais avoir peur de quelqu'un qu'on a démocratiquement élu
Photo de Julia Vergely
Julia Vergely Journaliste
Nadine Morano réagit en faveur de François Fillon
Photo de Alexandre Devecchio
Alexandre Devecchio CFJ
Le covoiturage, cache sexe des collectivités?
Photo de Xavier Buron non
Xavier Buron
Prévisible et un peu en retard!!!
Photo de Tatiana Kalouguine
Tatiana Kalouguine Journaliste Newsring
Dominique Plihon : «Le coût du travail n'est pas la cause du manque de compétitivité français»
Photo de Fabien Magnenou
Fabien Magnenou Journaliste Newsring
Le juge de l'expropriation conspué par une centaine d'opposants
Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé
Souvenons-nous des bulles !
Photo de Alex Nantas non
Alex Nantas Libraire Indépendant
Refuser le transhumanisme équivaudrait à se priver d'une amélioration certaine de la qualité de vie
Photo de Ariane Hermelin
Ariane Hermelin Journaliste Newsring
Près de 3 millions de Français ont quitté la ville pour aller vivre à la campagne
Photo de Fabien Magnenou
Fabien Magnenou Journaliste Newsring
Dominique de Villepin dénonce un « référendum punitif » contre les chômeurs et les étrangers
Photo de Clément Benoist oui
Clément Benoist
Si tous cherchent une plus-value dans les nouvelles technologies, une bulle se formera
Photo de Matthieu Thomas oui
Matthieu Thomas Social Media Manager
Une bulle pas en terme de valorisation mais d’écosystème
Photo de Cédric Coutron non
Cédric Coutron Étudiant en philosophie & blogueur
Comment font les piétons pour marcher dans le noir complet ?
Photo de Ariane Hermelin
Ariane Hermelin Journaliste Newsring
La tribune des salles de cinéma indépendantes sur les enjeux de la numérisation
Photo de Martin France oui
Martin France Etudiant en Grandes Ecoles
Ne commettons pas les même erreurs qu'eux.
Photo de Fabien Magnenou
Fabien Magnenou Journaliste Newsring
La FFF gèle les primes des joueurs de l'Equipe de France
Photo de Christian Creseveur oui
Christian Creseveur Dessinateur et scénariste
Les joueurs sont corrompus dès le plus jeune âge
Photo de Jean-claude Evrard oui
Jean-claude Evrard
les contres le sont par égoisme au détriment de leurs propre enfants
Photo de Rodgeur Zabel oui
Rodgeur Zabel Journaliste un jour, journaliste toujours.
Leonardo aurait pu prendre un an et cela n'aurait été que justice

Principaux arguments "Oui"

Photo de Jérémy Refoia oui
Jérémy Refoia
Oui, car le contrat était clair mais...
Photo de Carole Llewellyn oui
Carole Llewellyn Ecrivain, docteur en littérature américaine
Un contrat est un contrat, même mochement rempli

Principaux arguments "Non"

Photo de Augustin Debacker non
Augustin Debacker Responsable Morbihan de l'URBVM
En temps de crise, l'avarice doit laisser sa place à l'exemplarité et à la générosité

Derniers arguments

Photo de Augustin Debacker non
Augustin Debacker Responsable Morbihan de l'URBVM
En temps de crise, l'avarice doit laisser sa place à l'exemplarité et à la générosité
Photo de Carole Llewellyn oui
Carole Llewellyn Ecrivain, docteur en littérature américaine
Un contrat est un contrat, même mochement rempli
Photo de Jérémy Refoia oui
Jérémy Refoia
Oui, car le contrat était clair mais...
Photo de coline robin oui
coline robin étudiante
Non pour eux et oui pour nous
Photo de Profil supprimé oui
Profil supprimé minarchiste et fédéraliste.
Oui ! Bien sûr. Mais quelles étaient les conditions ?