100 000 euros

Eliminés, les Bleus empochent 100 000 euros

Les Bleus ont un lot de consolation : malgré leur élimination en quarts de finale de l'Euro, ils rentrent en France avec une prime de 100 000 euros. Fixée avant la compétition par la Fédération française de football (FFF), cette somme devait [...]

Lire la suite

Photo de Augustin Debacker non
Augustin Debacker
Responsable Morbihan de l'URBVM

En temps de crise, l'avarice doit laisser sa place à l'exemplarité et à la générosité

Si la France connaissait une croissance économique florissante, où le chômage était relégué au rang des souvenirs et la pauvreté un lointain souvenir, ces primes auraient toute légitimité de tomber dans l'escarcelle de ces sportifs.

En temps de [...]

Lire la suite

Équipe de France : pas de qualification, pas de prime

Équipe de France : pas de qualification, pas de prime

Heikki Saukkomaa/AP/SIPA

Le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, a indiqué vendredi 7 septembre que pour que les Bleus puissent toucher des primes, ils devront se qualifier pour la Coupe du monde 2014. 

Voilà une nouvelle qui devrait [...]

Lire la suite

Photo de Carole Llewellyn oui
Carole Llewellyn
Ecrivain, docteur en littérature américaine

Un contrat est un contrat, même mochement rempli

Évidemment le chiffre est choquant mais un contrat reste un contrat. Si l'on commence à ne plus honorer les contrats des joueurs de l'EDF, il ne faudra pas aller se plaindre quand certains feront jouer la double nationalité pour aller jouer [...]

Lire la suite

La FFF gèle les primes des joueurs de l'Equipe de France

Oui, mais non. Le 3 juillet, la Fédération française de football a finalement décidé de geler les primes promises aux Bleus. Mais son président, Noël Le Graët, n'a pas encore décidé de la suite. «Personne ne verra cet argent dans les prochaines [...]

Lire la suite

Photo de Jérémy Refoia oui
Jérémy Refoia

Oui, car le contrat était clair mais...

Il faut croire que les joueurs n'ont plus envie de jouer au foot quand je vois Karim Benzema qui joue au Real Madrid, mais qui ne sait pas marquer en équipe de France. Là, il y a un souci, sachant que le sélectionneur a l'expérience nécessaire [...]

Lire la suite

Photo de coline robin oui
coline robin
étudiante

Non pour eux et oui pour nous

Mon coeur balance, je m'explique :

  • Non, les Bleus ne devraient pas recevoir leur prime ! Non pas pour leur résultat moyen (un quart de finale ne peux pas être qualifié de médiocre n'exagérons pas), mais pour leur comportement général ! Qu'on [...]

Lire la suite

Voir les réactions 2
Photo de Profil supprimé oui
Profil supprimé
minarchiste et fédéraliste.

Oui ! Bien sûr. Mais quelles étaient les conditions ?

Ce serait scandaleux de ne pas respecter un contrat.

Je ne m'intéresse pas au foot et encore moins à l'équipe de foot de France.

Si on n'est pas content de leur jeu, de leurs scores, de leur comportement, on n'a qu'à revoir les termes du contrat. [...]

Lire la suite

Photo de antoine gransard non
antoine gransard
Etudiant en Communication

Un manque de professionalisme !

Une prime pour la prestation de l'équipe et pour l'irrespect démontré ? Non !

Depuis 2008, la sélection française n'a fais que décevoir, tant sur le terrain qu'en dehors. Une fédération incapable d'être rigoureuse, des sélectionneurs totalement [...]

Lire la suite

Photo de Martin France oui
Martin France
Etudiant en Grandes Ecoles

Ne commettons pas les même erreurs qu'eux.

Ne pas respecter sa promesse est un manque de respect et une preuve qu'on ne peut plus avoir une confiance mutuelle. Ne pas donner la prime, c'est descendre aussi bas que les joueurs.

Oui je suis contre la prime de 100 000€, mais il fallait [...]

Lire la suite

Principaux arguments "Oui"

Photo de Jérémy Refoia oui
Jérémy Refoia
Oui, car le contrat était clair mais...
Photo de Carole Llewellyn oui
Carole Llewellyn Ecrivain, docteur en littérature américaine
Un contrat est un contrat, même mochement rempli

Principaux arguments "Non"

Photo de antoine gransard non
antoine gransard Etudiant en Communication
Un manque de professionalisme !
Photo de Augustin Debacker non
Augustin Debacker Responsable Morbihan de l'URBVM
En temps de crise, l'avarice doit laisser sa place à l'exemplarité et à la générosité