Pédagogie hi-tech

Les grands accompagnateurs de notre scolarité n'ont guère changé depuis des décennies. Ces manuels scolaires de plusieurs centaines de pages ont subi bien des transformations, mais ils remplissent toujours la même fonction, de la même manière. [...]

Lire la suite

Contexte

Les grands accompagnateurs de notre scolarité n'ont guère changé depuis des décennies. Ces manuels scolaires de plusieurs centaines de pages ont subi bien des transformations, mais ils remplissent toujours la même fonction, de la même manière. L'indétrônable auxiliaire pédagogique reste encore le bon vieux manuel.

Et si on le passait en version numérique ? Des manuels électroniques pourraient alléger considérablement le poids des cartables et le coût de la rentrée : pour un élève de seconde, le coût des manuels s'élève en moyenne à 220 euros. Pour Roland Hubert, le secrétaire général du Snes-FSU (le syndicat national des enseignements de second degré), le manuel numérique «est ludique, interactif, et rend les cours forcément plus attrayants, plus vivants.»

Cartes géographiques animées, inclusion d'animation et de sons, extraits de pièces de théâtre à regarder pour appuyer une description, jeux éducatifs voire personnalisation... Au-delà du manuel lui-même, les atouts pédagogiques des ressources numériques ne manquent pas, et elles commencent à être exploitées dans les écoles.

En revanche, une telle évolution représente des coûts conséquents. L'opération du Conseil général de Corrèze visant à équiper 2 500 collégiens et 800 professeurs en iPad a nécessité un investissement d'1,5 million d'euros par an. Et quid de la fragilité d'un lecteur numérique ?Passée la difficulté financière, il reste à former les enseignants qui vont utiliser ces outils. Enfin, le bon vieux livre ayant déjà fait ses preuves, il se peut qu'une évolution technologique d'envergure paraisse quelque peu gadget, que le bénéfice ne vaille pas la hauteur de l'investissement.

Le numérique peut-il mettre au placard les manuels scolaires ?

Entrer dans le débat

Principaux arguments Non

Photo de Aurélien Terrassier non
Aurélien Terrassier
Les deux doivent co-exister au mieux.

Principaux arguments Oui

Photo de Sandrine de Monsabert oui
Sandrine de Monsabert chercheur, mère de famille, blogueur, membre d'associations, amie en plus du reste
Le numérique peut mettre le manuel au placard, et il le peut et il le doit !
Photo de Profil supprimé oui
Profil supprimé
Le dernier produit Apple : l'i-con