Quotas et droit de vote en question

François Hollande a sensiblement durci la position du PS en matière d'immigration le 2 mai lors du débat avec Nicolas Sarkozy: «L'immigration économique, je pense qu'aujourd'hui il faut la limiter. Nous sommes en situation de chômage, [...]

Lire la suite

Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé

Pauvreté pour tous, misère pour les autres...

Qui ne souhaite pas accueillir tous les miséreux du monde du monde dans son pays est un xénophobe. En tout cas c'est bien le procès fait à Marine Le Pen et à Mr Sarkozy taxés par les gens humanistes voire même simplement humain respectivement de "néo-nazie" et de "néo-pétainiste". 

C'est comme ça. Un homme bon c'est à dire un homme de gauche, ne peut au nom de l'internationale refuser l'immigration qui on le lit avec effroi pas loin sur cette page serait donc devenue un droit de l'homme, rien que ça... 

C'est ainsi que tranquillement, la France se fracture en deux grandes parties : ceux qui font les invitations aux immigrés et ceux qui se poussent pour les accueillir. Ceux qui les font travailler pour des salaires de misère et ceux qui s'inquiètent de ne plus trouver d'emploi. Ceux qui se révoltent quand on on limite l'accès des universités aux étrangers et ceux dont les gosses se voient refuser l'inscription en fac de médecine. Ceux qui font des sittings militants et bruyants pour trouver des logements décents aux étrangers et ceux qui dans une crise du logement aussi terrible que niée dorment dans leur voiture, dehors ou à 2 heures de transport de leur travail. 

Les premiers savent comment bien voter et dorment la conscience tranquille dans de beaux appartements cossus avec digicode et gardés par de pauvres erres aussi français que leur berger est allemand et méprisent avec dégoût le bas peuple qui régurgite ses bas instincts flattés par la racaille fasciste ras le front car en France, les miséreux on le droit de l'ouvrir à la seule condition qu'il ne soient pas français... "Les frontières c'est mal, vive la liberté, nous sommes tous des citoyens du monde..." Il existe une litanie de ces inepties toutes plus cyniques les unes que les autres. J'arrête là en citant Pierre Desproges qui lança ce cri d'humanité : " Il faut faire quelque chose ! Maintenant ! Tout de suite ! Ouvrons nos portes aux pauvres, mais pas chez moi, ya pas de place à cause du piano ..."

Mr Hollande ne veut plus de centres de rétention, enfin si il les garde mais la rétention doit être exceptionnelle  : oui personnellement je n'ai pas bien compris mais c'est évidemment parce que je suis xénophobe (donc un gros con sans nuance). En tout cas il a annoncé que les enfants ne devaient plus y résider : je pense que les filières d'immigration ont entendu le message. Ce double langage est sans doute un appel d'air pour les pays d'émigration. En bien ou en mal qui sait ? Une fameuse étude lilloise aurait démontré que les immigrés rapportaient de l'argent : ne nous privons pas de cette manne financière : doublons les immigrés afin de renflouer nos caisses et rembourser la dette...

Quel prix l'immigration massive ? Certainement quelque bénéfice pour des patrons "néo-esclavagistes" du BTP et des services et peut-être la faillite du système social français. Mais franchement, qui espère encore garder nos acquis sociaux quand le PS abdique devant la mondialisation néolibérale ? Et qu'on ne se trompe pas de cible : l'immigration, la circulation des personnes n'est qu'un détail dans la mise à sac de la société française : Le front de gauche avait au moins cette logique d'ériger des frontières aux capitaux, aux biens et aux services pour protéger notre niveau de vie (il aurait pu aller plus loin comme le faisait le PCF des années 80 qui a tenté de limiter l'immigration mais le génie de Mitterrand en lançant la bombe Le Pen a permis l'éradication du PCF, des idées protectionistes et peut-être maintenant de la droite traditionnelle ). 

Mais le PS en détruisant les écluses, va la laisser la France aux marchés financiers et aux multinationales souvent françaises qui sans scrupules déjà ruinent et affament l'Afrique. C'est assez curieux d'ailleurs d'organiser la misère dans les pays du sud et de l'accueillir ensuite sous la forme de pauvres gens qui n'ont d'espoir pour certains que dans le train d’atterrissage des airbus...

Pardon de vous avoir infligé la lecture de ce texte confus mais qui illustre bien mon désarroi : franchement, je ne sais plus où sont les salauds...

0 3

Vous aussi, participez au débat :
La gauche est-elle crédible en matière d'immigration ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Richard Trigaux oui

    03 mai 2012, 21:55

    Richard Trigaux blogueur, philosophe, artiste, écrivain, résident des mondes virtuels.
    Si ceci est une réponse à ma contribution précédente, je vous suggère de la lire entièrement. J'aurais dû être plus clair, en disant que cette problématique est régie par une dialectique Yin-Yang, entre les arguments pro et les arguments anti. Ainsi, vous ne pouvez pas sélectionner un des termes: la réponse que vous y ferez est tout simplement l'autre terme, celui que vous avez zappé, et qui se trouve juste une ligne plus loin dans mon texte. Je précisais même "...ce qui nécessite un esprit ouvert capable de faire la part des choses sans opposition idéologique"...

    Et non, je ne suis pas au PS, ni dans un immeuble protégé par des milices. Et on peut difficilement me traiter de riche, avec 470 euros par mois et escroqué de 7 ans de retraite, malgré un CV de technicien électronique spatiale.


    Je suis simplement quelqu'un qui essaie de faire passer un peu de sagesse et d'amour des autres. Je ne pense pas que cela me vaille d'être traité de "salaud". Je pense que les "salauds" sont ceux qui embrouillent la question, bien avant ceux qui allument les fours. Eh oui, Auschwitz n'est formé que de 10% de haine, tout le reste est de la pensée dualiste et du rationalisme administratif.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé non

    03 mai 2012, 22:18

    Profil supprimé

    @Richard Trigaux 

    Non, je ne vous réponds nullement, je n'ai repris que le "droit à migrer".
    Et je ne traite nommément personne de salaud : comme je l'ai écrit, je ne sais pas qui ils sont.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Richard Trigaux oui

    03 mai 2012, 23:10

    Richard Trigaux blogueur, philosophe, artiste, écrivain, résident des mondes virtuels.

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    ok! je préfère ça. :-)
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Richard Trigaux oui

    03 mai 2012, 23:21

    Richard Trigaux blogueur, philosophe, artiste, écrivain, résident des mondes virtuels.

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    Et effectivement, je suis d'accord avec vous, l'idée de vouloir accueillir tout le monde sans discernement me paraît aussi dangereuse que la xénophobie. Toute communauté a aussi le droit de se protéger contre les invasions... c'est aussi un droit de l'homme.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé

    04 mai 2012, 00:42

    Profil supprimé Citoyen /\
    "C'est assez curieux d'ailleurs d'organiser la misère dans les pays du sud et de l'accueillir ensuite sous la forme de pauvres gens"
    Je comprend votre désarroi, organiser la misère pour mieux s'en laver les mains c'est pas tres chevaleresque
    le monde est petit et instable, vous êtes vous même un possible futur immigré
    La francophonie est une chance incroyable dans ce monde globalisé, et vous voudriez que sous des motifs purement identitaires on se prive de toute cette manne culturelle et économique ?
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé non

    04 mai 2012, 09:22

    Profil supprimé

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    La francophonie est un lien en effet très fort et aussi une tension en raison de l'accompagnement de l'expansion historique brutal de cette langue. Concernant les immigrés, la langue à leur arrivée est un épiphénomène : on ne peut pas exiger d'un réfugié demandant le droit d'asile de parler le français.
    moi il me semble que la vraie question est l'accueil des immigrés : il faut se donner les moyens de sa générosité ici et ailleurs et ne pas offrir la pauvreté froide à des gens qui fuient la misère qui s'étend chez eux.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Richard Trigaux oui

    04 mai 2012, 11:13

    Richard Trigaux blogueur, philosophe, artiste, écrivain, résident des mondes virtuels.

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    Effectivement, il ne faut pas organiser la misère chez nous, après l'avoir organisée chez eux. D'où ce qui est un peu mon leitmotiv ici: monétiser, afin d'annuler les fausses dettes, rétablir le social et assurer la transition écologique. Ce qui, indirectement mais très vite, profiterait à toute l'économie (emplois, consommation, etc) sans oublier de rationaliser les cours des changes qui défavorisent les démocraties.
    Nous ne sommes pas pauvres, ce sont nos politiciens qui n'y connaissent rien.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Richard Trigaux oui

    04 mai 2012, 11:15

    Richard Trigaux blogueur, philosophe, artiste, écrivain, résident des mondes virtuels.

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    L'exigence de parler français s'adresse aux immigrants volontaires, et elle est dictée par des motifs compréhensibles. Bien entendu, les réfugiés n'y sont pas soumis, encore que si la situation perdure il est indispensable de le leur apprendre.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Richard Trigaux oui

    04 mai 2012, 11:19

    Richard Trigaux blogueur, philosophe, artiste, écrivain, résident des mondes virtuels.

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    Oh que oui "vous êtes vous même un possible futur immigré", si cela continue comme cela, on devra aller travailler en Chine, ou passer sa retraite au Maghreb (pour ceux qui en ont encore).
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé médecin - conseil en communication
Vive l'immigration choisie !
Photo de Pierre Joncquez non
Pierre Joncquez bloggeur
Il faut accueillir toute la misère du monde, quitte à aller la chercher là où elle est !
Photo de Arlette Grosskost non
Arlette Grosskost Députée UMP du Haut-Rhin
Il faudrait peaufiner les véritables besoins de la France et adapter les flux migratoires
Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé
La formulation de la question oublie les aspects humains
Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé
Non, il fait mal et pas assez
Photo de François Duport non
François Duport un des invisibles
Entretenir les confusions est une hypocrisie
Photo de Sabrina Ghallal oui
Sabrina Ghallal Conseillère générale de la Marne (PS)
Le PS a enfin compris qu’il y a des gens en France victimes de discrimination
Photo de Tatiana Kalouguine
Tatiana Kalouguine Journaliste Newsring
Hollande confirme : «Le centre de rétention doit être exceptionnel» (France Inter)
Photo de Nicolas LAFFORGUE oui
Nicolas LAFFORGUE petit journal d'un mec de gauche/rockeur dans BRUIT QUI COURT/ auteur essai et théâtre
Poser les vraies questions.
Photo de Yohann Azzouzi oui
Yohann Azzouzi
La cohérence des idées sur l'échiquier politique.
Photo de Profil supprimé oui
Profil supprimé
L'immigration rapporte plus qu'elle ne coûte
Photo de Vilain Sakaminou contre
Vilain Sakaminou
Les étrangers GAGNENT du FRIC EN FRANCE! Et il investissent à l'ETRANGER!!!
Photo de Émilie Frelat
Émilie Frelat Journaliste Newsring
Manuel Valls se défend de ne pas «régulariser tous les sans papiers»
Photo de Jean-Louis Gaillard non
Jean-Louis Gaillard un Gaillard, soucieux de justice et d'environnement . Jurassien Technologue retraité-actif
Le tabou est de ne pas faire de différence entre la migration-délinquante et la migration-positive
Photo de Christophe Beneton non
Christophe Beneton Consultant pour l'industrie pharmaceutique
Le FN est au centre... des débats
Photo de Laurent Guibert non
Laurent Guibert Fondateur du BLOG ANTI EUROPE (blogantieurope.unblog.fr)
Immigration: du fait de sa trop grande générosité, la France est insultée par les immigrés
Photo de reffo gael non
reffo gael Résistant Face a la France Fachiste De Gauche dans laquel nous Vivons!!!
Et le front de Gauche alors?
Photo de Christophe Beneton non
Christophe Beneton Consultant pour l'industrie pharmaceutique
Le FN est autant à l'extrême droite que le PS est à gauche
Photo de Hugo Da Costa oui
Hugo Da Costa Étudiant en Droit et Économie
Immigration: la politique d'assimilation française est utopique et déraisonnable
Photo de Thierry Chabenat non
Thierry Chabenat
Immigration : Les Suisses ont eu raison...

Principaux arguments "Oui"

Photo de Profil supprimé oui
Profil supprimé
L'immigration rapporte plus qu'elle ne coûte
Photo de Richard Trigaux oui
Richard Trigaux blogueur, philosophe, artiste, écrivain, résident des mondes virtuels.
Migrer est un droit... qui pose des problèmes difficiles

Principaux arguments "Non"

Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé Blogueur Royal-Artillerie
L'immigration par le bas de bilan
Photo de Luke Sky non
Luke Sky Aventurier, GlobeTrotter, Provocateur, Kitesurfer, Skater, Skydiver et Emmerdeur
Sur l'immigration personne n'est crédible: ni la gauche, ni la droite, ni les extrêmes

Derniers arguments

Photo de ddacoudre . oui
ddacoudre . militant à la retraite.
Manuel valls était le symbôle de la droite socialiste.
Photo de ddacoudre . oui
ddacoudre . militant à la retraite.
ni plus ni moins que tout autre.
Photo de Serge Uleski oui
Serge Uleski blogueur-auteur
Ventre affamé, (ventre aux mille faims), n'a pas d'oreilles !
Photo de Luke Sky non
Luke Sky Aventurier, GlobeTrotter, Provocateur, Kitesurfer, Skater, Skydiver et Emmerdeur
Sur l'immigration personne n'est crédible: ni la gauche, ni la droite, ni les extrêmes
Photo de Profil supprimé oui
Profil supprimé
L'immigration rapporte plus qu'elle ne coûte