La fumette

Le ministre de l'Éducation, Vincent Peillon, s'est exprimé en faveur de la dépénalisation du cannabis

Le ministre de l'Éducation, Vincent Peillon, s'est exprimé en faveur de la dépénalisation du cannabis, le dimanche 13 octobre sur France Inter, dans l'émission Tous politique. Sa déclaration relance un débat qui avait divisé le [...]

Lire la suite

Photo de Robert Galibert non
Robert Galibert

Dépénaliser le cannabis reviendrait à détruire la société

Pour qu'une société survive, il est nécessaire d'avoir des lois. Les lois ont été faites pour préserver la survie de l'individu comme celle de la société.

Il faut savoir tout d'abord que le cannabis est une drogue, car il répond aux trois critères pour définir une drogue : c'est un poison pour le corps (7 fois plus toxique que le tabac, en ne parlant que de toxicité physiologique), il est psychotrope (modifie les perceptions et la capacité à penser) et il amène la dépendance, (critère qui n'est pas le plus important mais hélas confondu actuellement avec la notion de drogue).

Cette définition émane du consensus entre les experts internationaux et de la définition officielle donnée par l'Académie Nationale de Médecine en 2006. La principale des molécules psychotropes du cannabis, le THC, est liposoluble (soluble dans les graisses) comme toutes les drogues. 

Quel que soit leur mode de consommation, les drogues passent par le sang, puis se logent dans les tissus graisseux et une partie de ce qui a été consommé s'élimine ensuite, principalement dans les urines. Or l'organe du corps qui contient la plus forte proportion de «graisses» se trouve être le cerveau (plus de 70%), et de plus c'est celui qui est le plus irrigué, ce qui explique les effets psychotropes.

Le temps d'élimination est très variable d'une drogue à l'autre et, pour le THC, le temps pour éliminer la moitié du produit ingéré (qu'on appelle la demi-vie) est de 96 à 192 heures, c'est à dire 4 à 8 jours ! On comprend donc aisémment que la personne est sous l'emprise du produit beaucoup plus longtemps qu'on ne le croit en général. Mais le THC est de surcroît très «lipophile» (attiré par les graisses) et donc s'élimine très rapidement du sang pour aller se loger dans les tissus graisseux (surtout le cerveau) et, de fait, on n'en retrouve plus trace au bout de 3 ou 4 heures seulement alors qu'on peut détecter le THC dans les urines pendant 3 semaines à 2 mois.

Mais bien sûr, la personne ne s'en rend pas compte car elle «compense» et elle s'habitue à son état . Par exemple, si on vous mettait un voile gris devant les yeux, au début cela vous gênerait mais très vite vous vous y habitueriez et penseriez que votre vue est normale. De même pour les réflexes et précision des gestes.

La personne qui fume du cannabis est donc en train de détruire non seulement elle-même mais aussi la société, comme en témoignent les nombreux accidents causés par les consommateurs de cannabis. Et encore, au vu des temps d'élimination cités plus haut, on comprend maintenant que les statistiques sont TRÈS largement sous estimées !

En fait le cannabis est non pas une «drogue douce» ce qui est un terme de marketing (croyez bien qu'il y a de puissants intérêts financiers derrière, j'en parlerai plus longuement dans un prochain post), mais bien une drogue vicieuse ! En fait, chaque prise de cannabis rend plus stupide que la précédente mais la personne qui en prend ne peut pas s'en rendre compte car cela détruit la capacité à penser et c'est avec ça qu'elle juge !

On entendait tout récemment que «légaliser le cannabis aiderait à lutter contre le trafic d’armes et on s’attaquerait ainsi directement à l’économie souterraine». Sauf qu’aucune étude ou statistique ne vient confirmer cette hypothèse fumeuse et toutes les données disponibles concernent le narcotrafic et tendent à démontrer... l’inverse!

En effet, cette vision idyllique d’un «pays au joint libre» a déjà été expérimenté par de nombreux pays qui s’en sont toujours amèrement repentis et ont subi une vague déferlante de consommation de toutes les drogues et de la criminalité qui l’accompagne.

Justement, aux Pays-Bas, où la fumette est légale depuis 1976, le gouvernement  a toutes les peines du monde à faire machine arrière tant le pays est gangréné par les groupes criminels de tous genres qui veulent bien sûr protéger un marché si juteux. Pays où toutes les mafias du monde ont pignon sur rue, où les saisies de drogues telles que coke, amphétamines, héroïne ou autres drogues de synthèse sont quasi-quotidienne.

Selon un récent rapport de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT), les Pays-Bas ont une position de «pivot dans le trafic international de cocaïne en provenance d’Amérique Latine, mais aussi d’héroïne en provenance d’Afghanistan, représentant l’étape finale de la route des Balkans», un narcotrafic qui représenterait plusieurs milliards d’euros chaque année, et qui favorise nécessairement le trafic d’armes.

La Suède en 1970, sur les conseils de leurs psychosociologues, a cru en la véracité de ce cliché et ont décidé la vente libre du cannabis avec l’assurance qu’ils en contrôleraient ainsi l’usage, et que, de surcroît, cela réduirait les violences inhérentes au trafic.

Résultat : en 1980, le gouvernement suédois a été confronté à une explosion de la toxicomanie chez les jeunes : 14,7 % de nouveaux «accros» par an et augmentation parallèle de la violence. Suite à cela, la Suède a adopté une loi plus répressive et la mise en œuvre d’une prévention systématique qui, en quinze ans, a fait de ce pays celui d’Europe où la consommation de toutes les drogues est la plus faible.

Et si, quand bien même on voulait essayer de dépénaliser, voire de légaliser le cannabis : de quel cannabis parlerait-on ? De celui qui contient 1, 2, 5, 10 % de THC ou de celui qui en contient 20, voire 25, 30 ou 35 % ? Car bien entendu, à n'en pas douter, si on normalisait la teneur en THC, il se créerait instantanément un marché noir parallèle pour vendre du plus concentré sous le manteau...

On peut donc sagement s'inspirer d'abord des leçons que nous enseigne l'histoire avant de légiférer.

5 58

Vous aussi, participez au débat :
Faut-il dépénaliser le cannabis ?

Photo de Non connecté
  • Photo de jonathan Chemla oui

    27 avril 2012, 10:30

    jonathan Chemla
    Bonjour, j'aimerai réagir à plusieurs arguments:

    Tout d'abord, le THC n'est en aucun cas toxique lorsqu'il est ingéré ou vaporisé. Votre chiffre selon lequel il serait 7x plus dangereux que la nicotine contredis toutes les études.

    Ensuite, concernant la demi vie, vous n'avez pas l'air de savoir de quoi vous parlez. Je suis étudiant en pharmacie, et votre demi vie inclus les métabolites (tels que le THC-COOH), alors que ces derniers sont INACTIFS. Donc oui ils restent dans les graisses, mais si ils repassent dans le sang, ils n'auront aucun effet psychotrope.

    Concernant la soi disant débilité provoquée par le cannabis, elle est encore une fois non démontrée. Car si un consommateur sous l'emprise du THC peut avoir l'air stupide, il ne le restera que quelques heures. Toutes les études montrent qu'il n'y a pas de neuro toxicité, donc pas de conséquences à long terme sur le cerveau et donc non, le cannabis ne rend pas "stupide".

    Enfin, concernant les pays bas, ils payent le prix de leur hypocrisie. Ils ont effet légalisé la consommation, la détention, la distribution, mais pas la production.
    Donc forcément des réseaux s'organisent affin de livrer les coffee shop. Cela n'arriverait pas avec une légalisation de la production.
    12 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de jonathan Chemla oui

    27 avril 2012, 10:50

    jonathan Chemla
    Et contrairement à vous, je cite mes sources:

    http://www.snv.jussieu.fr/vie/dossiers/cannabis/thc.htm#toxi

    Pour terminer, je dirai que la légalisation du tabac et de l'alcool est un non sens si le cannabis qui présente beaucoup moins de toxicité reste prohibé.
    On nous bassine avec le cannabis quand il est tout à fait légal de descendre une bouteille de vodka qui entraînera hepatoxicité, cirrhose, delirium tremens avec pertes irréversibles de cellules nerveuses.
    Il faut également rappeler qu'une overdose de THC est IMPOSSIBLE. On ne peut pas mourir directement du cannabis. Alors qu'avec une bouteille d'alcool fort, il est tout à fait possible de faire un coma éthylique.

    PS: la codéine peut facilement être métabolisée en morphine qui est un analogue de l'héroïne et qui possède une réelle toxicité avec syndrome de sevrage, forte dépendance etc.
    La codéine est disponible en vente libre dans toutes les pharmacies pour moins de 5€.
    À bon entendeur.
    8 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Robert Galibert non

    27 avril 2012, 13:28

    Robert Galibert

    @jonathan Chemla 

    C'est sans doute parce qu'ils deviennent plus intelligents que les ados arrêtent leurs études quand ils fument du cannabis...
    Bien sûr, vous pouvez aussi le nier et me dire que vous vous consommez régulièrement et vous êtes toujours aussi intelligent...
    En tant qu'étudiant en pharmacie, il est certain que vous savez tout... ce qu'on vous a appris !
    Pour ce qui est des références scientifiques je vous citerai seulement deux sources qui donnent matière à réfléchir (Il y en a d'autres qui les confirment):
    La synthèse de l'INSERM publiée en 2001 qui regroupe près de 1200 études sur le cannabis et qui est "sans appel"
    La seconde, fort intéressante au demeurant quoique assez hermétique pour les non-professionnels, est la thèse pour le Doctorat de Médecine de la Faculté de Rouen 5/9/2002 par J. Chamayou intitulée "les dangers du haschich : les dernières découvertes scientifiques sur le cannabis".
    Dans cette dernière vous trouverez les bases pharmacologiques du T.H.C, son métabolisme, les atteintes au Système nerveux central, les Bases de la transduction du signal induite par le THC, les Structures anatomiques et morphologie interne du cerveau, les Effets préfrontaux du cannabis, les troubles de la mémoire liés au THC...
    0 10
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Prométhée Mel oui

    13 avril 2013, 15:47

    Prométhée Mel

    @Robert Galibert 

    Votre exemple de la Hollande est encore truffée de contrevérités, en effet légalisez dans un pays entouré de pays où c'est illégal et gavés de consommateurs, c'est difficile à gérer. Il faut comprendre que la lutte répressive contre les drogues partout dans le monde a été un échec. Les drogues font parties de la civilisation humaine, il serait plus judicieux de les légaliser pour mieux contrôler la production, la distribution et la qualité, de surcroît on ferait une économie sur les frais pénitenciers, sur les frais de police, sur les frais de justice, sur les frais de santé publique.

    Sachez qu'en étant illégales, toutes les drogues sont coupées avec des substances bien plus dangereuses pour la sante que la drogue elle-même !
    coupe du cannabis ; verre pillé, hennés, merde de chameau, huile de vidange ...
    coupe de la cocaïne : analgésique , tous médicaments pouvant être réduits en poudre, produit phytosanitaire, désherbant, bicarbonate de soude....

    Si vous êtes informé, vous savez les "merdes" qu'on nous met dans aliments qui eux sont légaux alors pour un produit illégal non contrôle c'est un risque bien plus grave.
    Les micro-billes de verre retrouvées dans les années 2005/2011 pour couper le cannabis ont fait des MORTS, si vous avez un enfant, préféreriez-vous qu'il consomme du cannabis naturel avec modération sans avoir à se cacher et pouvoir l'assumer ou préféreriez-vous qu'il consomme du cannabis "frelaté" acheté à des dealers peu scrupuleux ayant coupé leur produit pour plus de bénéfices et ayant conduit votre enfant à la MORGUE ?
    3 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Julien Madelaine

    12 août 2013, 14:01

    Julien Madelaine

    @Robert Galibert 

    Où as tu entendu dire que le cannabis rendait plus intelligent toi ? :)

    La cause des problèmes scolaires chez les adolescents qui fument ne vient pas forcément de la consommation de cannabis. De plus, l'adolescent étant fragile psychologiquement il n'est ps bon pour lui de prendre ce genre de substances à son âge, sans parler de son cerveau qui est entrain de se construire. Mais après 20 - 22 ans, il n'y a plus aucun probleme. Mais à consommer avec modération.
    2 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Paul Cendron

    19 décembre 2014, 18:57

    Paul Cendron

    @Julien Madelaine 

    Il a été prouvé dans les années 90, par des scientifiques américains, que l'activation du circuit neuronal dopaminergique
    peut avoir un effet sur...l'intelligence. Mais évidemment, des cons qui fument resteront toujours aussi cons !! haha
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Robert Galibert non

    27 avril 2012, 13:34

    Robert Galibert

    @jonathan Chemla 

    Suite :
    Dans cette dernière vous trouverez les bases pharmacologiques du T.H.C, son métabolisme, les atteintes au Système nerveux central, les Bases de la transduction du signal induite par le THC, les Structures anatomiques et morphologie interne du cerveau, les Effets préfrontaux du cannabis, les troubles de la mémoire liés au THC, l'Influence du système cannabinoïde endogène et exogène sur l'apprentissage, les troubles schizophréniques et plus généralement psychiatriques, les bases physiologiques du syndrome de dépendance...sans oublier les signes physiques d'intoxication, les effets sur la carcinogénèse et le système immunitaire...
    Et, peut-être même le plus grave à mon sens : la modification des gènes entraînant les conséquences sur les générations futures !
    Je sais que beaucoup de contre vérités circulent sur le cannabis qui ne sont en fait que des "justifications" pour continuer à consommer.
    Malheureusement, beaucoup de rapports se basent sur des études concernant le cannabis qui datent des années 60 alors que le taux de THC était jusqu'à 100 fois moindre que celui actuel...
    Sans parler de la stat officielle de 36% d'entrées en psychiatrie pour schizophrénie dues au cannabis (stat de 2001 qui a hélas augmenté !)
    0 9
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Didier Daimonax oui

    27 avril 2012, 14:08

    Didier Daimonax

    @Robert Galibert 

    Beaucoup de contre-vérités circulent aussi pour légitimer cette persécution des consommateurs de cannabis...
    5 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de John .

    27 avril 2012, 15:25

    John . Mr

    @Robert Galibert 

    Oulala, tellement d'inepties en si peu de lignes ! Je ne savais pas que vous comptiez entrer au guiness book !
    Outre le fait que vous n'apportez toujours aucune source, je reprendrais quelques points:
    1) les atteintes géniques ne se transmettent à la descendance que si elles sont localisées dans les gonades (pas de testicules dans le cerveau aux dernières nouvelles).

    2) la schizophrénie n'est pas due au cannabis, en revanche il semblerait que le cannabis soit un facteur aggravant en cas de schizophrénie non déclarée. En gros, on ne devient pas schizophrène parce qu'on fume, on le devient parce qu'on est prédisposé à le devenir. Le cannabis n'est qu'un accélérateur.
    Enfin, les sources que j'ai cité (que vous n'avez d'ailleurs pas lu de toute évidence) ne datent pas des années 60 mais respectivement de 1998 et 2010.
    Ah et ne vous en déplaise, il n'y a pas de syndrome de sevrage pour le cannabis car il n'y a aucun dépendance physique, uniquement psychologique (comme l'envie de consommer du chocolat).
    Et je vous serai gré de ne pas remettre en cause les études que je fais, car les théoriciens du complot qui croient que tout le système est contre eux ne m'inspirent que de la méprise.
    8 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Maran-atha Encyclocanna oui

    10 avril 2014, 08:10

    Maran-atha Encyclocanna

    @Robert Galibert 

    Bon, c'est la seconde et dernière fois (j'espère) que je me vautre ici avec vous monsieur Galibert : un infirmier addictologue (Jean- François Hauteville) prétend le contraire de vous : selon les sources il y a entre deux à quatre fois plus de consommateurs de cannabis que dans les années 70 et le chiffre de personnes souffrant de schizophrénie est resté manifestement stable ... ! Cherchez l'erreur ! Ce post est un peu ancien, mais en corriger certaines erreurs n'est pas du temps de perdu !

    Quel est votre problème ? Vous faites confiance en des gens habillés de blouses blanches par-ce qu'ils sont chimistes, médecins, pharmaciens ... Et il ne vous vient pas à l'esprit un seul instant qu'ils puissent vous mentir autant que n'importe qui d'autre ? Et pourquoi le ferait-ils, me direz-vous ? Oui mais pourquoi il y a autant de gens pour les et vous contredire, vous rétorquerai-je ?

    Allez, je vais être gentil avec vous : IACM Buletin est un organisme qui récence toutes les recherches et leurs résultats sur le cannabis : http://www.cannabis-med.org/french/bulletin/iacm.php . Vous y trouverez de vraies infos scientifique débarrassés de leurs mensonges politiques et économiques. Il y a bien deux ou trois choses à reprocher au cannabis, mais la plupart des anciens et alarmistes arguments prohibitionnistes ont depuis été démentis.

    Et puis, lisez aussi cet article : http://www.chanvre-info.ch/info/fr/Cannabis-un-medecin-renomme.html , vous comprendrez que vous aussi avez été trompé. Au final, je ne vous en veux pas : vous avez été abusé. Il y a donc deux classe de victimes de la prohibition : celle des personnes qui subissent de plein fouet cette injuste interdiction et celle de ceux qui ont été trompés par une rhétorique mensongère !

    Monsieur, ne pas consommer de drogue du tout, est sans doutes la meilleur des choses à faire, je tiens à affirmer que vous avez raison en ce point. Malheureusement, ce n'est pas tout le monde qui y arrive ! Faut-il faire de la vie de ces gens là, un enfer pour autant (et au nom d'une soit-disant bonne morale) ? Je vous assure monsieur, que la répression a atteint un stade tel qu'on peut parler d'enfer sur terre pour ceux qui la subissent. Au stade où je ne pense plus qu'on puisse encore parler de démocratie ! De chez-vous, vous ne devez pas vous en rendre compte.

    Salutations
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Guillaume Ballin non

    09 mai 2012, 15:03

    Guillaume Ballin Développeur informatique.

    @jonathan Chemla 

    Toutes les études ont démontrés que la mariejeanne était nettement plus toxique (de seul point de vu santé physique) que le tabac.

    Quand à faire un coma éthylique ou une cirrhose en siflant une seule bouteille de Vodka...
    Sans compter qu'on ne boit pas de la Vodka pour «se défoncer » mais pour apprécier le produit. Mais nul doute que vous participez à des dégustation des meilleurs crus d'herbe...
    0 8
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Jeremy Bacharach Morgenbesser oui

    05 juin 2012, 14:35

    Jeremy Bacharach Morgenbesser Lycéen, Terminale S

    @Guillaume Ballin 

    Bonjour,
    Le canabis est peut-être 7x plus dangereux que le tabac, mais le tabac pur - sans additifs, goudron, ammoniac, combustifs etc...- qui n'existe pas. La majorité du tabac est consommé en cigarettes qui, elles, ont un effet d'addiction physique (c'est-à-dire réelle), contrairement au canabis qui n'entraîne qu'un addiction psychologique et donc mieux soignable.
    Vous me faites énormément rire lorsque vous dites: "On boit de la vodka pour apprécier le produit"!! Mais bien sur! Je vous propose d'aller en Russie, en boîte de nuit, en bref dans les endroits où l'on boit et où la qualité de la vodka (boisson ignoble si elle est consommée pure, par ailleurs) n'a pas d'importance face à son effet - qui est bien plus violent que celui du cannabis.
    Quant à votre dernière phrase, elle est juste. Il existe plein de variété différentes de cannabis aux effets et aux goûts différents.
    2 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Pierre Magnien oui

    22 octobre 2012, 14:10

    Pierre Magnien

    @Guillaume Ballin 

    Quelles études ? Pilotés par qui ? Vous savez que l'Etat a la main mise sur la plupart des études scientifiques ? Ne mangez pas tout ce qu'on vous donne, essayer de penser par vous même, de chercher l'info, surprenez vous ! Ca ne peut être que bénéfique. Pour le coup, il y a dégustation des meilleurs crus d'herbe, si. Ce qui prouve que c'est un milieu que vous ne connaissez pas et sur lequel vous êtes assez mal informé.
    1 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Prométhée Mel oui

    13 avril 2013, 15:53

    Prométhée Mel

    @Guillaume Ballin 

    faux . comparez une cigarette classique et un joint de tabac sans le filtre de cigarette vous obtiendrez un ecart de fois 6 ou 7. rien a voir avec la sustance. tout vegetal est "fumable" des qu'il est seché pour atteindre 10/15% d humidite. avec un filtre a cigarette c'est 7 fois moins de fumée c'est tout.
    comparé donc une infusion de tabac 20grammes et une infusion de cannabis 20g
    un tabac et du cannabis avec un meme taux de sechage .
    petit conseil essayez d'abord avec le cannabis pour vivre une experience de plaisir, d'ouverture de votre mental... puis si vous essayez apres avec le tabac ADIEU en effet le tabac étant un poison vous serez juste DÉCÉDÉ !
    1 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Pierre S-Art

    12 août 2013, 16:00

    Pierre S-Art

    @Guillaume Ballin 

    "Quand à faire un coma éthylique ou une cirrhose en siflant une seule bouteille de Vodka...
    Sans compter qu'on ne boit pas de la Vodka pour «se défoncer » mais pour apprécier le produit." Le pire c'est que c'est pas un argument, mais une bonne blague ! Apprécié la vodka ? A part acheter une bonne bouteille et dépenser xx euro, je vois pas comme apprécié le le goût" alcool à 90°". Indirectement, pour que votre commentaire sois valable, faudrait intervertir "vodka" et "herbe".
    Vous dites :"Quand à faire un coma éthylique ou une cirrhose en siflant une seule bouteille de Vodka..." Je comprend pas trés bien, voire pas du tout.
    "Toutes les études ont démontrés que la mariejeanne était nettement plus toxique (de seul point de vu santé physique) que le tabac." Des sources ? Valable, faites par des scientifiques NEUTRES ?
    1 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Paul Cendron

    19 décembre 2014, 18:53

    Paul Cendron

    @jonathan Chemla 

    c'est faux ! la codeine est sous ordonnance !
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Deneb Cygnii

    29 avril 2012, 10:53

    Deneb Cygnii
    Que de contre-vérités. En matière du cannabis, la science s'efface au profit du politiquement correct. Les études prouvent que le cannabis est un broncho-dilatateur, donc sa consommation modérée (1 joint tous les 2 jours) aurait des effets bénéfiques pour la santé. Ses propriétés anticancéreuses ont aussi été mises en évidences. Et, last but not least, la légalisation couperait une grande source de revenus mafieux. Ceux qui sont contre contribuent alors à l'essor du trafic et de la maffia, le cannabis finance en effet le trafic d'armes illégal. Les prohibitionnistes sont donc les complices du crime organisé. A rapprocher avec la prohibition d'alcool dans les années 20 du siècle dernier aux Etats-Unis, non seulement inefficace, mais aussi nuisible.
    10 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Bruno Rabreau oui

    15 octobre 2012, 23:03

    Bruno Rabreau
    Un tissus de mensonges, allez voir en Hollande, les jeunes y fument moins qu'en France, alles voir en Californie, la consommation y a chuté depuis la légalisation. Le vrai tueur, chez nous, c'est l'alcool, mais ça, c'est protégé par des lobby dont probablement vous faites partie...
    5 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Emmanuel Barou oui

    05 avril 2013, 17:29

    Emmanuel Barou
    avec la prohibition l'état favorise le trafic dans les rue!!!!!!!!
    2 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Prométhée Mel oui

    13 avril 2013, 15:35

    Prométhée Mel
    j ai pas finit de lire mais des le debut une enorme erreur le mode de consommation du cannabis est son probleme on le fume , or il est tout a fait possible de le consommé autrement , par ingestion beurre de marrackech ou infusion (bang lhassi en inde pluri millenaire) or vous dites que le cannabis est 7fois plus toxique que le tabac ce qui est FAUX, vous vous basez sur une etude qui comparait un gros joint qui n a pas de filtre equivalent a 6/7 cigarettes avec leur gros filtre. la toxicite n est pas du au cannabis ajouté mais au retrait du filtre en roulant un joint de tabac on dirait aussi que c est equivalent a 6/7 cigarettes. Or le tabac n est pas une drogue mais un poison naturel et faites la meme recette qu avec le beurre de marrackech ou en infusion c est la mort garantit.
    la nicotine est un poison utilisé comme pesticide et insecticide, le cannabis lui a en plus de son cote recreatif des bienfaits sanitaires. on a deja modelise sa substance active le THC en equivalent chimique appelé le MARINOL qui aide beaucoup de malades dans me monde.

    LA VIE EST UNE MALADIE MORTELLE, J aimerais que nous puissions tous etre libre de pouvoir se detendre et se faire plaisir librement sans etre hors la loi .
    Le cannabis est consommé partout dans le monde depuis plus de 5000 ans , bien avant la naissance des religions monotheistes et bien avant l ecriture.

    Si il y a une chose a faire c est permettre au consommateur de prendre le plaisir du cannabis sans fumer, space cake , bang lhassi ou autre beurre de marrackecj cuisiné sont des recttes millenaires.
    1 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Ko Rozif oui

    21 mars 2014, 13:14

    Ko Rozif
    J'aimerais réagir a vos propos simplement.
    Je ne vais peut-être pas cité de preuves scientifiques , mais à mon avis la liberté d'un individu doit s'arreté où commence celle d'autrui.
    Consommer du cannabis est un risque pour certains consommateurs peut-être plus sensible que d'autres , qui , dans ce cas peut être atteint par le cannabis. Je consomme du cannabis mais cela ne nuit pas en mon objectivité.
    Il n'a jamais été question de venté les vertues de ce produits simplement car en France c'est illégal , et vous parlez d'habitude d'avoir un voile devant les yeux , c'est un peu votre cas , sans vouloir vous offensez. Les médicaments contenant des principes actifs bien plus puissant que le cannabis ou encore l'alcool sont des produits totalement légaux et pourtant beaucoups plus nocifs.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Maran-atha Encyclocanna oui

    10 avril 2014, 07:25

    Maran-atha Encyclocanna
    Monsieur, merci, vous venez de recenser l'essentiel des conneries racontés sur le cannabis, cela me facilitera mon travail pour les étudier. Quand à vos théories très personnelles sur la "débilisation progressive à chaque prise joint", je suis auteur, rédacteur, âgé et fumeur depuis mon adolescence, éventuellement conférencier, et je n'ai pas remarqué la moindre altération de mes fonctions mémorielles et cognitives, juste un peu d'agacement envers ceux qui me traite de "débile" (ou variante) en toute méconnaissance profonde du sujet.

    Monsieur, comprenez-vous que vous insultez près de 14 millions de personnes - en France - et que ce n'est pas bien ! Faites attention à ce que vous écrivez : la plainte n'est pas loin ! Vous avez le droit d'être contre le cannabis mais pas d'user de mensonges, de diffamations et d'insultes !

    Monsieur Robert Galibert, veuillez changer de sujet, celui-là ... n'est pas pour vous ! Comment vous dire ? ... Ah si : "il faut mieux passer pour un con en fermant sa gueule que de l'ouvrir et ne laisser planer plus aucun doute sur le sujet" ! C'est de Desproges, il me semble ... (zut, ma mémoire ... !) !

    Ah ! A-ha-haha ? Vous froncez les sourcils ? Cela ne fait pas plaisir de se faire insulter publiquement ! Et bien disons que si vous me pardonnez ce petit écart pour forcer à l'exemple, je vous pardonnerez le gros votre : vous avez commencé monsieur !

    Maintenant, si vous pensez que" la drogue c'est pas bien" et que vous préférez l'éviter toute votre vie, personne ne vous contredira - pas moi en tous cas - et personne ne cherchera à vous forcer d'en consommer. Mais foutez-la paix à ceux qui ne pensent pas comme vous !

    Ah ! Au fait : "... La personne qui fume du cannabis est donc en train de détruire non seulement elle-même mais aussi la société". Ce n'est peut-être pas comme vous le présentez, mais ce n'est pas faux dans les grands axes : cela s’appelle une révolution, mais celle-ci est non violente sauf de la part de la gente prohibitionnistes que vous semblez supporter !

    Monsieur, je vous remercie aussi parce que cela faisait des années que j'avais envie de dire une chose de la sorte (plainte pour diffamation) à des détracteurs du cannabis aficionados du fantasme anticannabis. Et vous m'en avez donné l'occasion ! Pas de chance, c'est tombé sur vous !

    N'ayez pas peur : je ne vais pas porter plainte, ce n'est pas le genre de la maison de copiner avec les flics ! Mais que d'autres le fassent, ce n'est pas impossible ... !

    Jean-louis Bouvarel
    Rédacteur à Chanvre Info
    1 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de LINE B oui

    05 juin 2014, 15:00

    LINE B
    Alors l'alcool est bien une drogue ???
    1 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Simøn Perrin oui

    15 octobre 2014, 16:26

    Simøn Perrin Ingénieur
    "On peut donc sagement s'inspirer d'abord des leçons que nous enseigne l'histoire avant de légiférer."

    Si vous voulez parler de la prohibition de l'alcool aux États-Unis, je pense que l'on peut revoir tout votre raisonnement.


    "En effet, cette vision idyllique d’un «pays au joint libre» a déjà été expérimenté par de nombreux pays qui s’en sont toujours amèrement repentis et ont subi une vague déferlante de consommation de toutes les drogues et de la criminalité qui l’accompagne."

    Regardez l'exemple du Portugal... Tout le contraire de ce que vous dites.


    "Justement, aux Pays-Bas, où la fumette est légale depuis 1976, le gouvernement a toutes les peines du monde à faire machine arrière tant le pays est gangréné par les groupes criminels de tous genres qui veulent bien sûr protéger un marché si juteux. Pays où toutes les mafias du monde ont pignon sur rue, où les saisies de drogues telles que coke, amphétamines, héroïne ou autres drogues de synthèse sont quasi-quotidienne."

    Vous cherchez la cause au mauvais endroit. Pourquoi à votre avis le marché est-il si juteux là bas ? Pourquoi veulent-ils interdire les coffe shops aux étrangers ?
    C'est parce que les pays voisins criminalisent usage & possession de Cannabis. Ça fait de la clientèle, mais passé un certain seuil, ça génère de la criminalité. Si le cannabis devenait légal en France, cela couperait court aux échanges monstrueux entre notre pays et les Pays-Bas, et résoudrait un certain nombre de problèmes liés au tourisme narcotique.


    "La personne qui fume du cannabis est donc en train de détruire non seulement elle-même mais aussi la société, comme en témoignent les nombreux accidents causés par les consommateurs de cannabis. Et encore, au vu des temps d'élimination cités plus haut, on comprend maintenant que les statistiques sont TRÈS largement sous estimées !"

    Allez donc dire ça à ceux qui fument depuis 20 ou 40 ans, qui ont une famille et qui occupent des postes importants dans des compagnies prestigieuses.


    "Mais bien sûr, la personne ne s'en rend pas compte car elle «compense» et elle s'habitue à son état . Par exemple, si on vous mettait un voile gris devant les yeux, au début cela vous gênerait mais très vite vous vous y habitueriez et penseriez que votre vue est normale. De même pour les réflexes et précision des gestes."

    La clé est dans l'au-to-ré-gu-la-tion de l'usage. Une surconsommation peut effectivement causer des dommages important... Mais c'est comme tout ! Le café, le sel, le sucre, le tabac, l'alcool, la nourriture, l'oxygène... Tout !
    De plus, vous avez une idée du temps qu'il faut pour s'habituer à un voile gris devant les yeux ?? Bien plus de 4 à 8 jours. Vous ne pouvez pas consciemment prendre l'habitude de voir trouble parce que vous SAVEZ que quelque chose ne va pas. Quand vous vieillissez, votre vue se dégrade et vous-vous en rendez compte, malgré l'étalement considérable du processus dans le temps. C'est pareil pour le cannabis : avoir conscience de son état n'est pas qu'une qualité chez un fumeur, c'est surtout un ressenti qui perdure tant que la personne n'abuse pas du produit. Ce ressenti est très important, car c'est le seul repère qui nous permette de différencier une consommation abusive d'une consommation raisonnable. Et c'est pareil pour toutes les drogues légales en vente libre dans ce pays.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Afficher plus de réactions

Sur le même thème

Photo de Julia Vergely
Julia Vergely Journaliste
Nadine Morano réagit en faveur de François Fillon
Photo de Alexandre Devecchio
Alexandre Devecchio CFJ
Le covoiturage, cache sexe des collectivités?
Photo de Tatiana Kalouguine
Tatiana Kalouguine Journaliste Newsring
Dominique Plihon : «Le coût du travail n'est pas la cause du manque de compétitivité français»
Photo de Alex Nantas non
Alex Nantas Libraire Indépendant
Refuser le transhumanisme équivaudrait à se priver d'une amélioration certaine de la qualité de vie
Photo de Ariane Hermelin
Ariane Hermelin Journaliste Newsring
Près de 3 millions de Français ont quitté la ville pour aller vivre à la campagne
Photo de Fabien Magnenou
Fabien Magnenou Journaliste Newsring
Dominique de Villepin dénonce un « référendum punitif » contre les chômeurs et les étrangers
Photo de Alain Carruel non
Alain Carruel Blogueur, Conseiller municipal
On ne construit pas une société avec des artifices
Photo de Bertrand Jubault oui
Bertrand Jubault Bloguer
Légaliser, taxer et contrôler la vente de Cannabis
Photo de Grégory Yura oui
Grégory Yura
Oui à la légalisation du cannabis
Photo de Ignace Gosselin oui
Ignace Gosselin
Le cannabis n'est pas si dangereux qu'on le prétend
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Dépénalisation du cannabis : les Français deuxièmes plus gros consommateurs d'Europe
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Stupéfiants : le trafic représenterait «deux milliards d'euros de chiffre d'affaires» en France
Photo de Didier Epsztajn oui
Didier Epsztajn animateur du blog "entre les lignes entre les mots"
Pour la légalisation d'une drogue douce : le cannabis
Photo de Prométhée Mel oui
Prométhée Mel
Il faut légaliser les drogues, encadrer et contrôler leur distribution
Photo de Profil supprimé oui
Profil supprimé Cyberjournaliste
Soutenez le collectif Cannabis Sans Frontières (alternative écologique) - Mouvement pour les Liberté
Photo de Marshall Collins oui
Marshall Collins
Le cannabis est un drogue certes, mais il a des vertus médicinales
Photo de Elsa Verdun oui
Elsa Verdun
La légalisation, la fin attendue!
Photo de Joël Yehya
Joël Yehya
L'Uruguay pourrait vendre du cannabis dès 2014
Photo de Silver Pearl oui
Silver Pearl
C'est une urgence de légalisé le cannabis, d’abord pour informé les gens et c'est un bon médicament
Photo de Julien Déry non
Julien Déry Neutre et Réfléchie
Le légaliser et non le dépénaliser

Principaux arguments "Oui"

Photo de Pierre Ruiz oui
Pierre Ruiz
Le cannabis nous fait perdre la tête
Photo de Sancho Pancras oui
Sancho Pancras
Cannabis: la dépénalisation est une urgence politique

Principaux arguments "Non"

Photo de Alain Tizioli non
Alain Tizioli un citoyen lambda
Difficile débat mais c'est quand même non
Photo de Beatrice Dreyfus non
Beatrice Dreyfus
Il ne faut pas dépénaliser le cannabis

Derniers arguments

Photo de Pierre Sevrin non
Pierre Sevrin
Non SAUF
Photo de Jonathan Pinto
Jonathan Pinto
oui a la legalisation
Photo de Julien Déry non
Julien Déry Neutre et Réfléchie
Le légaliser et non le dépénaliser
Photo de Silver Pearl oui
Silver Pearl
C'est une urgence de légalisé le cannabis, d’abord pour informé les gens et c'est un bon médicament
Photo de pieric rouge oui
pieric rouge
liberté et responsabilité