Qu'est-ce qu'on mange ? Lionel Cironneau/AP/SIPA

L'affaire de la viande de cheval conduit une partie des consommateurs à revoir leur alimentation

Du cheval dans les lasagnes, les boulettes de viande, les raviolis... Depuis le 8 février dernier, l’affaire de la viande de cheval apporte, chaque jour ou presque, son lot de rebondissements.

Le scandale alimentaire, qui touche désormais plus [...]

Lire la suite

Raviolis au cheval à la cantine: Bordeaux perd 15 à 20.000 euros

Raviolis au cheval à la cantine: Bordeaux perd 15 à 20.000 euros

Martin Lee / Rex Featur/REX/SIPA

Des raviolis Panzani en boîte supposés contenir 100% de bœuf et conservés par les 200 cantines scolaires de Bordeaux-Mérignac contenaient en réalité des traces de cheval, mais aussi de poulet et de dinde, comme l'a révélé un contrôle sanitaire qui a rendu publiques ses conclusions mardi 12 mars. Les deux municipalités perdraient 15 à 20.000 euros suite à la mise au rebut des boîtes de conserve, indique l'AFP.

«Nous avons découvert que les raviolis contenaient des éléments qui ne répondaient pas à notre cahier des charges», explique Jean-Marc Gaüzère, président du Sivu, le Syndicat intercommunal à vocation unique pour la restauration collective, affirmant qu'il s'agit d'un «problème de fraude et pas un problème sanitaire». Ces contrôles ont été menés sur les raviolis de marque Panzani alors que des traces de cheval et autres viandes non mentionnées sur l'étiquette avaient été décelés le 26 février dernier par leur fabricant, l'entreprise française William Saurin.

Les raviolis étaient stockés dans 200 écoles de la municipalité de Bordeaux-Mérignac afin de fournir de la nourriture aux élèves les jours de grève, comme c'était par exemple le cas en janvier. Ceci représente 14 palettes de 350 kg chacune, soit 5 tonnes, et une perte de 15 à 20.000 euros pour les deux villes. 

Photo de Non connecté
  • Photo de Luke Sky

    15 mars 2013, 15:36

    Luke Sky Aventurier, GlobeTrotter, Provocateur, Kitesurfer, Skater, Skydiver et Emmerdeur
    ahhhh encore un peu de nourriture pour les resto du cœur ;)
    merci panzani
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Verdier pierre-henri

    15 mars 2013, 19:48

    Verdier pierre-henri
    Il ne doit pas être bien difficile de récupérer ces 20000 euros ; le contrat n'a pas été respecté , le cahier des charges non plus ; c'est une violation manifeste du droit des contrats (article 1134 code civil ) sans parler de la fraude commerciale .N'y a t'il pas de service juridique digne de ce nom sur place ?
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Burger King : un steak de cheval fait polémique
Photo de Maxime Pilard
Maxime Pilard Journaliste Newsring
Grande-Bretagne: de la viande de cheval retrouvée dans des lasagnes Findus au bœuf
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Viande de cheval dans les produits Findus : le gouvernement en réunion de crise
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
De la viande de cheval trouvée dans des lasagnes de la marque Picard
Photo de Antoine Lagadec
Antoine Lagadec Journaliste
Royaume-Uni : des traces de porc retrouvées dans des boulettes au bœuf
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Viande de cheval : le fournisseur de Findus, Spanghero, va être poursuivi
Photo de Romain Pomian-Bonnemaison
Romain Pomian-Bonnemaison Journaliste Newsring
Comment du cheval s'est-il transformé en boeuf?
Photo de Jérémie Maire
Jérémie Maire Ex journaliste Newsring
Viande de cheval : Spanghero, désigné comme responsable, se voit retirer son agrément sanitaire
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Viande de cheval : le gouvernement rétablit en partie l'agrément de Spanghero
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Viande de cheval : Nestlé et Lidl retirent des plats de la vente
Photo de Xavier Colas
Xavier Colas Journaliste Newsring
Viande de cheval : les ventes décollent chez les bouchers-chevalins
Photo de Émilie Frelat
Émilie Frelat Journaliste Newsring
Des traces de viande de cheval retrouvées dans les raviolis Panzani
Photo de Maxime Pilard
Maxime Pilard Journaliste Newsring
De la viande d'âne et de chèvre retrouvée dans des burgers en Afrique du Sud
Photo de Vincent Berthe
Vincent Berthe Journaliste Newsring
Viande de cheval : feu vert pour la redistribution des plats aux associations caritatives
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Viande de cheval : après Spanghero, quatre autres filières identifiées en France
Photo de Ariane Hermelin
Ariane Hermelin Journaliste Newsring
Norvège : du porc retrouvé dans des produits «halal»
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Viande de cheval et de mouton : Le Foll évoque un «vrai souci» dans l'enquête néerlandaise
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Viande de cheval : la France est le pays européen le plus touché
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Viande de cheval : Spanghero placé en liquidation judiciaire
Photo de Antoine Lagadec
Antoine Lagadec Journaliste
Viande de cheval : huit cadres de l'ex-Spanghero interpellés ce matin

Principaux arguments "Oui"

Photo de Mag Moimême oui
Mag Moimême
En vérité, non: ce scandale m'a confortée dans mon changement d'habitudes initié il y a déjà 10 ans

Principaux arguments "Non"

Photo de Star Dust non
Star Dust Blogueur
N'ayant jamais cru à l'étiquetage des produits préparés "non identifiables" je n'en ai jamais acheté
Photo de Redwane El Bahar non
Redwane El Bahar Sociologie, islamologie.
La question en soulève d'autres sur un plan ethique

Derniers arguments

Photo de Mag Moimême oui
Mag Moimême
En vérité, non: ce scandale m'a confortée dans mon changement d'habitudes initié il y a déjà 10 ans
Photo de Redwane El Bahar non
Redwane El Bahar Sociologie, islamologie.
La question en soulève d'autres sur un plan ethique
Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé Etudiant ingénieur
Je n'en achetais pas avant
Photo de Star Dust non
Star Dust Blogueur
N'ayant jamais cru à l'étiquetage des produits préparés "non identifiables" je n'en ai jamais acheté