Retrait prothèses PIP : une facture de 60 millions pour la Sécu

Le gouvernement préconise le retrait des prothèses PIP à titre préventif. Près de 30 000 Françaises seraient porteuses de ces implants soupçonnés de causer des cancers. Mais ces interventions chirurgicales ont un coût et on peut donc se [...]

Lire la suite

Contribuer au débat

  • A la Une
  • Plus récents
Photo de François Perrogon oui
François Perrogon
Président de l'AIME, association pour l'Information Médicale en Esthétique (AIME)

PIP : L'Etat est responsable du contrôle insuffisant de ces prothèses

Le cas des prothèses PIP fait suite à une lacune de contrôle, un manque de vigilance de la part de l'Afssaps, HAS, etc. C'est un peu comme si une marque de cigarette sortait une cigarette avec un produit toxique à l'intérieur, qui n'a pas été [...]

Lire la suite

1 0
Réagir à l'argument
Photo de Star Dust non
Star Dust
Blogueur

L'Etat doit payer seulement s'il a failli dans sa mission de sécurité sanitaire

Posons la question autrement : est-ce aux contribuables d'assumer financièrement l'insolvabilité déclarée - et tellement pratique ! - des mis en cause dans cette affaire de prothèse frauduleuse ? Est-ce à la collectivité - via les fonds de [...]

Lire la suite

0 0
Réagir à l'argument

Prothèses PIP: quatre ans d’emprisonnement requis contre Jean-Claude Mas

Prothèses PIP: quatre ans d’emprisonnement requis contre Jean-Claude Mas

Dans le procès PIP en cours, une peine de quatre ans de prison ferme a été requise à l'encontre de Jean-Claude Mas, ce mardi 14 mai. Le fondateur de l'entreprise varoise PIP est, en effet, jugé dans l'affaire des implants mammaires [...]

Lire la suite

Réagir
Photo de ddacoudre . non
ddacoudre .
militant à la retraite.

L'assurance maladie n'est pas une compagnie d'assurance

Nous entrons dans un énième hameçonnage lancé par le gouvernement.

C’est une affaire de droit privé, il appartient aux clients de PIP de déposer une plainte, Afssaps à fait sont travail la société n’existe plus.

Nous sommes donc dans la voie [...]

Lire la suite

0 0
Réagir à l'argument
Photo de François Duport non
François Duport
un des invisibles

Non, bien sur, mais qui va payer?

Bonjour,

Que cela relève de l'escroquerie, de la mal-façon, ou de n'importe quoi d'autre, il faut séparer deux problèmes distincts:

- la santé des gens concernés, des femmes en l’occurrence.

La santé devant être prise en charge.... par [...]

Lire la suite

0 4
Réagir à l'argument
Photo de François Duport non
François Duport
un des invisibles

Une bonne pratique à mettre en place pour les cas comme celui-ci.

Bonjour,

Il faut séparer deux choses bien distinctes:

- les risques encourus par les patientes concernées....qui doivent être solutionnés très rapidement, pour ne pas dire immédiatement, et en totalité.

- les poursuites et la judiciarisation de [...]

Lire la suite

0 1
Réagir à l'argument
Photo de Coralie Delaume non
Coralie Delaume

P.I.P, parce que le monde bouge !

Mince, j'ai confondu avec C.I.C.
Enfin, c'est en tâtonnant que le vrai débat d'idées avance...

0 0
Réagir à l'argument

Prothèses PIP : le procès s'ouvre à Marseille

Prothèses PIP : le procès s'ouvre à Marseille

Lionel Cironneau/AP/SIPA

Le procès des prothèses mammaires frauduleuses PIP s'ouvre mercredi 17 avril au tribunal correctionnel de Marseille. Cinq dirigeants de l'entreprise – parmi lesquels Jean-Claude Mas – devront répondre des accusations de «tromperie aggravée» [...]

Lire la suite

Réagir
Photo de ddacoudre . non
ddacoudre .
militant à la retraite.

L'assurance maladie n'a pas sa place dans ce dossier

Nous sommes devant une affaire de droit privé, les clientes ont été trompé sur la qualité de la prestation.
ils leur appartient de déposer une plainte au pénal contre les personnes physiques puisque l'entreprise morale à été liquidé.
si l'état [...]

Lire la suite

0 0
Réagir à l'argument
Photo de ddacoudre . non
ddacoudre .
militant à la retraite.

L'Etat peut couvrir tous les risques

L'Etat c'est 65 millions de français qui peuvent décider de couvrir les risques qu'ils veulent, mais en l'espèce nous nous trouvons devant une affaire de droit privé, les clientes ont été trompés sur la qualité des produits utilisés, comme la [...]

Lire la suite

0 0
Réagir à l'argument
Photo de Pascal BARRE oui
Pascal BARRE
Ingénieur R&D

A condition de se retourner vers PIP pour se faire rembourser.

La sécurité sociale se doit de payer l'intervention car elle est garante de la santé des usagers.

La santé ne devrait pas être conditionnée aux revenus des gens. Les femmes qui n'ont pas les moyens de se faire changer les prothèses ne vont tout [...]

Lire la suite

5 8
Réagir à l'argument
Photo de Frédéric Beck non
Frédéric Beck
Citoyen engagé et blogueur éclectique.

Ceci n'est pas une PIP

Bien que le propos soit assez plat, j'espère qu'il contribuera à faire rebondir le débat, tout en gardant à l'esprit que la question des prothèses PIP nécessite un peu de recul pour l'appréhender correctement et prendre les arguments dans [...]

Lire la suite

3 0
Réagir à l'argument
Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé
Chef d'entreprise

Prise en charge mesurée. Evidemment.

Évidemment, la prise en charge du changement des prothèses de certaines femmes dont les pathologies étaient avant l’opération avérée semble évidente; problèmes de dos, cancer du sein etc...

Cela fait des années et des années qu'on nous bassine [...]

Lire la suite

0 0
Réagir à l'argument

Prothèses PIP : l'ouverture du procès pourrait être reportée

Prothèses PIP : l'ouverture du procès pourrait être reportée

Lionel Cironneau/AP/SIPA

Le procès des prothèses mammaires frauduleuses PIP s'ouvre mercredi au tribunal correctionnel de Marseille. Après dix ans de fraude et des victimes dans le monde entier, cinq dirigeants de l'ex-société varoise Poly Implant Prothèse (PIP) [...]

Lire la suite

Réagir
Photo de Agnes Coccolo non
Agnes Coccolo

Sûrement pas!

Dans la mesure ou ce produit est défectueux je ne vois pas pourquoi on viendrait taper sur le dos de la secu.Le plus logique serait encore que les chirurgiens retire et remplaces ces implants et se retournent avec leurs patientes contre le [...]

Lire la suite

0 0
Réagir à l'argument
Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé
LeSquare

La sécu va payer deux fois

 Il me semble qu'il y a déjà une belle arnaque à la sécu au départ.

Nous savons tous que les chirurgiens ne se gênent pas de déclarer avant chaque intervention qu'il s'agit d'une opération réparatrice importante, et obtiennent de la sorte que [...]

Lire la suite

0 0
Réagir à l'argument
Photo de lucien NAVARRO non
lucien NAVARRO
Monsieur

La responsabilité de l'Etat

Encore un déficit du contrôle sanitaire en France après médiator, sang contaminé, etc...

Mais la sécurité sociale financée par les salaires ne doit pas contribuer, il faut choisir un autre budget, peut être le ministère de la santé.

0 0
Réagir à l'argument
Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé

L'assurance maladie dans son rôle

L'assurance maladie se doit de protéger la santé des citoyens en remboursant les frais découlant d'une intervention médicale ayant pour but de protéger la vie, la santé et l'intégrité physique des personnes soumises à un risque [...]

Lire la suite

0 0
Réagir à l'argument

Prothèses PIP : les retraits préventifs pourront également être indemnisés

Prothèses PIP : les retraits préventifs pourront également être indemnisés

BEBERT BRUNO/SIPA

La justice française a autorisé jeudi 11 avril l'indemnisation de plusieurs milliers de femmes qui se sont fait retirer à titre préventif leurs prothèses mammaires, fabriquées par la société PIP. Ces femmes craignaient en effet d'être porteuses [...]

Lire la suite

Réagir
Photo de David Roy non
David Roy
Un simple citoyen

L'Etat peut aider sous certaines conditions .....

... Si une personne suite à un cancer du sein a eu recours à la chirurgie plastique je trouverai normal que l'Etat fasse un geste pour l'aider financièrement à retirer les prothèses mises en cause afin de les remplacer par des prothèses sans [...]

Lire la suite

0 0
Réagir à l'argument

Principaux arguments "Oui"

Photo de Pascal BARRE oui
Pascal BARRE Ingénieur R&D
A condition de se retourner vers PIP pour se faire rembourser.
Photo de Jean-Claude Delarue oui
Jean-Claude Delarue J'anime la Fédération des usagers des transports et des services publics (SOS Usagers)
Oui, car il n'a pas fait son travail de protection des patientes/consommatrices

Principaux arguments "Non"

Photo de Star Dust non
Star Dust Blogueur
L'Etat doit payer seulement s'il a failli dans sa mission de sécurité sanitaire
Photo de Frédéric Beck non
Frédéric Beck Citoyen engagé et blogueur éclectique.
Ceci n'est pas une PIP