Lettre à France Gérard Depardieu (WALTERSCHEID/AGENCY PEOPLE IMAGE/SIPA)

Gérard Depardieu «rend son passeport français» et veut devenir belge

Gérard Depardieu crée la polémique depuis qu’il a décidé de s’installer dans le village belge de Néchin, frontalier de la France. La mise en vente de son hôtel particulier de Saint-Germain-des-Prés, à Paris, estimé à plus de 50 millions [...]

Lire la suite

Photo de Jean-Marc Sylvestre non
Jean-Marc Sylvestre
Journaliste, spécialiste de l'économie, éditorialiste @itélé

Gérard Depardieu est un exemple emblématique, mais pas un cas isolé

Foutons la paix à Gérard Depardieu. Celui-ci ne fait que préparer l’application prochaine de la nouvelle législation qui prévoit la confiscation par l’Etat de 75 voire 80% des revenus, passée une certaine tranche. Gérard Depardieu veut rendre son passeport, veut continuer à travailler, personne ne peut lui demander de le faire pour rien. 80% des élèves sortis des grandes écoles en juin dernier travaillent à l’étranger. Va-t-on interdire aux fils de ministres d’aller travailler à New York, Londres ou Shanghai ? Je ne le crois pas, de la même manière devrait-on sanctionner les retraités des Postes ou la Fonction publique, qui partent profiter de leur retraite à Agadir ? Non plus.

Ce qui est choquant dans cette affaire, c’est la brutalité des échanges. Il est inadmissible qu’un Premier ministre dise que cela est «minable». Ce n’est pas digne. Idem lorsque Michel Sardou, qui a vécu vingt ans en Floride vient s’offusquer du cas Depardieu. Sans doute un coup de pub pour remplir son prochain Bercy.

La France a fait le choix de financer son déficit public par un aggravement de la fiscalité et non par une réduction des dépenses publiques. Dès lors, le gouvernement prend le risque de voir les contribuables s’en aller. M. Depardieu est certes un exemple emblématique, mais pas un cas isolé. Aujourd’hui, environ 100 personnes quittent la France chaque jour.

Aucun autre pays dans le monde ne taxe aussi lourdement à la fois le revenu et le capital. Cette double peine fiscale engendre des taux confiscatoires, parfois supérieurs à 100 % et contribue à accélérer le phénomène d’exil fiscal. Où la fiscalité sur les revenus est importante, il serait logique d’épargner le patrimoine, dans la mesure où celui-ci se compose de revenus antérieurs déjà taxés. Face à cette situation, les réponses données par l’exécutif ne font qu’aggraver la situation.

Avant de réclamer l’harmonisation fiscale, le président de la République aurait pu proposer d'harmoniser le niveau des dépenses publiques. Qu’il faille niveler les conditions de production afin d’éviter les concurrences déloyales est compréhensible, mais la fiscalité reste pour certains pays le seul domaine qui puisse procurer un avantage comparé vis-à-vis de leurs voisins. L’Irlande, par exemple, n’a rien d’autre à offrir que la bière, le whisky et peu d’impôts. Chacun ses spécificités.

Le nouvel élément de langage du gouvernement consiste à dire que Depardieu a vécu grâce au cinéma français, aidé par le contribuable. Cela signifie-t-il implicitement qu'il faudrait supprimer les aides de l’Etat à ce même cinéma français ? L’argument a de quoi faire réagir dans le milieu du cinéma. En effet, une grande partie des emplois du milieu existent grâce aux aides publiques. Quand Aurélie Filippetti a dit qu'elle trouvait l'attitude de Depardieu scandaleuse, elle n'a certainement pas pensé qu'elle ouvrait là un dossier très sensible. Enfin, même si le cinéma français est soutenu, ce n’est pas la subvention française qui le finance majoritairement mais les chaînes de télévision. 

5 2

Vous aussi, participez au débat :
Depardieu veut devenir Belge : faut-il s'en réjouir ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Le Camarguais non

    17 décembre 2012, 13:51

    Le Camarguais Retraité de l'encadrement et blogueur
    80% des élèves sortis des grandes écoles en juin dernier travaillent à l’étranger dites-vous. Ce chiffre est hélas exact. On soulève peu ce phénomène, il est pourtant bien plus révélateur que le départ de Gérard Depardieu parce que pour ces jeunes le départ n'est pas lié à l'argent puisqu'ils n'en ont pas, ils débutent dans leur vie professionnelle. Ce départ des jeunes signifie tout simplement qu'ils n'ont pas ou plus confiance dans la France, leur pays. Ils ont fait des études supérieures et n'entendent que le dénigrement de la réussite et la haine de l'argent. Ils partent, et ça c'est vraiment ennuyeux, non pas pour eux, ils vont faire leur vie ailleurs sous de meilleurs cieux et ils ont raison, mais pour la France.
    3 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Luke Sky oui

    17 décembre 2012, 17:11

    Luke Sky Aventurier, GlobeTrotter, Provocateur, Kitesurfer, Skater, Skydiver et Emmerdeur

    @Le Camarguais 

    c'est lier au denigrement de l argent et de la reussite certe, mais aussi a la fiscalité, ces jeunes sont pas con, ils savent qu il vont gagner du pognon et que l etat leur prendra tout, alors ils anticipe ;)
    1 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Serge Uleski non
Serge Uleski blogueur-auteur
Il y a bien lontemps que Depardieu ne fait plus rien au cinéma.
Photo de Jérémie Maire
Jérémie Maire Ex journaliste Newsring
Gérard Depardieu s'exile à Néchin, Belgique
Photo de Pierre-Jean blanchon non
Pierre-Jean blanchon Directeur de La galerie des pentes à Lyon
Qu'ils partent, mais que la France ne leurs donne plus rien !
Photo de Antoine Lagadec
Antoine Lagadec Journaliste
Depardieu en Belgique : François Hollande annonce des mesures contre l'exil fiscal
Photo de Rédaction Newsring
Rédaction Newsring Journaliste Newsring
Depardieu renonce à la nationalité française : les réactions de la classe politique
Photo de Émilie Frelat
Émilie Frelat Journaliste Newsring
Bartolone invite Depardieu à venir «discuter à l'Assemblée nationale»
Photo de Nicolas Quint oui
Nicolas Quint Consultant finance/stratégie, gonzo-bloggeur, agitateur d'idées depuis 1972
Depardieu part, Houellecq revient, la vie va
Photo de Aude Bonnaire oui
Aude Bonnaire
Et alors ?
Photo de Nicolas Dupont-Aignan oui
Nicolas Dupont-Aignan Président de Debout la République et député de la 8e circonscription de l'Essonne
Gérard Depardieu n'est plus digne de faire partie de l'élite
Photo de Delphine Dyèvre
Delphine Dyèvre Journaliste et Community Manager Newsring
Depardieu: un député PS veut confisquer ses biens
Photo de Xavier Colas
Xavier Colas Journaliste Newsring
Depardieu, Poutine et le passeport
Photo de Rédaction Newsring
Rédaction Newsring Journaliste Newsring
Exil fiscal : Autistes Sans Frontières surfe sur l’affaire Depardieu
Photo de Rédaction Newsring
Rédaction Newsring Journaliste Newsring
Taxation à 75% retoquée par les sages : «Cela ne change rien» pour Depardieu
Photo de Laura Trompette
Laura Trompette Journaliste et Community Manager Newsring
Depardieu : Poutine lui accorde la citoyenneté russe par décret
Photo de Antoine Lagadec
Antoine Lagadec Journaliste
Exil fiscal : Depardieu et Hollande se sont téléphoné le 1er janvier
Photo de Émilie Frelat
Émilie Frelat Journaliste Newsring
Depardieu: «En Russie, il fait bon vivre»
Photo de Émilie Frelat
Émilie Frelat Journaliste Newsring
Affaire Depardieu: «pathétique» pour Guaino, «tragique» pour Parisot
Photo de Rédaction Newsring
Rédaction Newsring Journaliste Newsring
Depardieu obtient la nationalité russe : La France devient «la risée du monde»
Photo de Émilie Frelat
Émilie Frelat Journaliste Newsring
Russie: Hollande évoque Gérard Depardieu sur le ton de l'humour
Photo de Rédaction Newsring
Rédaction Newsring Journaliste Newsring
Depardieu s’est exilé en Belgique car «la France est triste»

Principaux arguments "Oui"

Photo de Benjamin Tueur oui
Benjamin Tueur Etudiant en Licence de Management
Il part, oui et alors ?
Photo de Nicolas Dupont-Aignan oui
Nicolas Dupont-Aignan Président de Debout la République et député de la 8e circonscription de l'Essonne
Gérard Depardieu n'est plus digne de faire partie de l'élite

Principaux arguments "Non"

Photo de Loïc Decrauze non
Loïc Decrauze Diariste pamphlétaire
Pour quand la fin d'immondes ?
Photo de Le banquier entrepreneur non
Le banquier entrepreneur
C'est à Obélix qu'il fait le plus de tort !

Derniers arguments

Photo de E. Fatum non
E. Fatum
C'est un caprice de riche surmédiatisé et vulgaire
Photo de Le Camarguais non
Le Camarguais Retraité de l'encadrement et blogueur
Depardieu : erreur de direction
Photo de atsugi non
atsugi Personne
Le message est clair: il aime mieux son argent que sa patrie
Photo de Loïc Decrauze non
Loïc Decrauze Diariste pamphlétaire
Pour quand la fin d'immondes ?
Photo de Benjamin Tueur oui
Benjamin Tueur Etudiant en Licence de Management
Il part, oui et alors ?