67 161 personnes sont incarcérées en France

En 2011, 759 places ont été créés dans les établissements pénitentiaires pour 3 928 détenus supplémentaires. Des chiffres publiés par l'Observatoire international des prisons (OIP) et autres lieux d'enfermement qui pose une question simple [...]

Lire la suite

Photo de Sampler Man non
Sampler Man
Musicien, compositeur, voyageur.

Travaux d'intérêt général

Je ne suis vraiment pas un spécialiste... mais sensibilisé quand même ayant fait quelques concerts en milieu carcéral, je suis donc entré plusieurs fois dans des prisons.

Je suis à la fois sensible à l'argument de Robert Badinter qui dit que le Numerus Clausus est une atteinte portée à la liberté de juger, ce que je trouve tout à fait juste, et à la fois je note les données rapportées par l'assemblée Nationale selon lesquelles l'augmentation ou la baisse des incarcérations n'est finalement pas en rapport avec l'augmentation ou la diminution de la criminalité :

«Les exemples étrangers démontrent si besoin était que toujours plus de prison ne dissuade pas le criminel : le taux d'incarcération constaté aux États-Unis, de l'ordre de deux millions de détenus n'a pas ainsi contribué à juguler la violence de la société américaine (rappelons, comme repère, que le taux d'incarcération américain appliqué en France conduirait au chiffre de 400 000 détenus dans les prisons françaises) ; à l'inverse, la baisse sans précédent de la population pénale en Allemagne n'a pas eu pour conséquence une recrudescence de la criminalité».

Je vais peut-être paraitre naïf, mais pourquoi ne pas multiplier (pour les petites peines), les travaux d'intérêt général sous contrôle (bracelet, policiers...) avec retour au domicile le soir. Cela aurait le triple intérêt :

  • de désengorger les prisons
  • de ne pas mélanger les petits délinquants aux gros dans les prisons
  • de faciliter la réinsertion

Ne pas couper complètement le monde des prisonniers du monde «libre». En effet, la société ne voit pas ses prisonniers, et elle n'ose pas le faire (après tout «ils l'ont bien mérité etc.»). J'ai bien l'impression que si un certain nombre de tâches étaient réalisées par des prisonniers au coeur de la société et à la vue de celle-ci, cela conserverait un lien, un lien nécessaire pour faciliter la réinsertion qui est finalement le but pour la plupart des prisonniers. Un travail, même obligatoire et un «bain social» maintenu me semblent les meilleurs outils.

Bon, mais je ne suis qu'un simple citoyen... 

1 0

Vous aussi, participez au débat :
Prisons : faut-il instaurer un numerus clausus ?

Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Yann Vallerie oui
Yann Vallerie Président de l'association Jeune Bretagne. Contributeur à l'agence Novopres
Plusieurs idées pour améliorer les conditions de vie en prison
Photo de Philippe Couve
Philippe Couve
Le nombre de détenus atteint un niveau record dans les prisons françaises
Photo de Christophe Régnard non
Christophe Régnard Président de l'Union syndicale des magistrats (USM)
L'offre crée la demande, et les prisons sont toujours plus remplies
Photo de Stéphane Jacquot oui
Stéphane Jacquot Secrétaire national UMP chargé des prisons
Il faut diminuer la surpopulation carcérale
Photo de Alain Cangina non
Alain Cangina Ex détenu, président de l'association Renaître
Construire des prisons, c'est continuer l'exclusion
Photo de Xavier Bebin oui
Xavier Bebin délégué général de l'Institut pour la Justice
Indispensable pour exécuter les peines et faire reculer la criminalité
Photo de Sarah Dindo non
Sarah Dindo Co-directrice de l'Observatoire international des prisons
Des usines à récidive inutiles à l’exécution des peines
Photo de Carole Llewellyn oui
Carole Llewellyn Ecrivain, docteur en littérature américaine
Repenser le système carcéral français digne du Moyen-Age et indigne d'un pays développé !
Photo de Alexis Guillot non
Alexis Guillot
Il faut plutôt penser à des peines alternatives
Photo de Virginie Valton non
Virginie Valton Vice présidente de l'Union Syndicale des Magistrats
On imagine mal la peine d'un violeur reportée faute de place en prison
Photo de Victor Garcia
Victor Garcia Ex-journaliste à Newsring.
Prisons : la France rappelée à l'ordre par le Conseil de l'Europe
Photo de Odile Barral oui
Odile Barral Secrétaire nationale du Syndicat de la magistrature
Le numerus clausus : un outil indispensable
Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé Blogueur Royal-Artillerie
Réorganiser les prisons demande de la place
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Prison : baisse du nombre de détenus en juillet
Photo de Marie-Blanche Régnier oui
Marie-Blanche Régnier Secrétaire générale du Syndicat de la magistrature
Le choix politique du "tout-carcéral" aggrave le risque de récidive
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Prisons françaises : un mois de décembre record avec 67.674 personnes incarcérées
Photo de Star Dust non
Star Dust Blogueur
Une mauvaise solution pour supprimer le problème de la sur-population carcérale
Photo de René Jourdren oui
René Jourdren
Prison: une école de la criminalité qui ne résout rien
Photo de Jacques Jaouen oui
Jacques Jaouen
Prisons : c'est l'impunité qui est source de récidive
Photo de Marie-Violette Bernard
Marie-Violette Bernard Journaliste Newsring
Irak: 500 détenus s'évadent de la prison d'Abou Ghraïb après une attaque d'Al-Qaida

Principaux arguments "Oui"

Photo de Odile Barral oui
Odile Barral Secrétaire nationale du Syndicat de la magistrature
Le numerus clausus : un outil indispensable
Photo de Arnaud Gaillard oui
Arnaud Gaillard Sociologue
Un numerus clausus ? Oui s'il est accompagné d'une véritable volonté politique adéquate

Principaux arguments "Non"

Photo de Star Dust non
Star Dust Blogueur
Une mauvaise solution pour supprimer le problème de la sur-population carcérale
Photo de Anael Lecomte non
Anael Lecomte Interne en médecine
Contourner le problème, un mal Français?

Derniers arguments

Photo de Star Dust non
Star Dust Blogueur
Une mauvaise solution pour supprimer le problème de la sur-population carcérale
Photo de ddacoudre . non
ddacoudre . militant à la retraite.
un numérus clausus en ce domaine n'a pas de sens.
Photo de Odile Barral oui
Odile Barral Secrétaire nationale du Syndicat de la magistrature
Le numerus clausus : un outil indispensable
Photo de Arnaud Gaillard oui
Arnaud Gaillard Sociologue
Un numerus clausus ? Oui s'il est accompagné d'une véritable volonté politique adéquate
Photo de Anael Lecomte non
Anael Lecomte Interne en médecine
Contourner le problème, un mal Français?