Consultation nationale Photo : Jean-Michel Delage/SIPA

Consultation nationale

Le candidat François Hollande en avait fait la promesse : les étrangers pourront voter aux élections locales. Pour faire passer le texte, il existe deux options. Un vote du Congrès (Sénat et Assemblée nationale) à Versailles, mais le Parti [...]

Lire la suite

Photo de Gabriel Cardaire non
Gabriel Cardaire

Voter est un droit et un droit ne s'acquiert pas, ne s'offre pas, il se gagne !

Le droit de vote d'un peuple est le fruit d'un long processus historique fait de sacrifices, de compromis, etc ... Ce droit comme les droits au sens large sont la contrepartie de ce que je viens d'énumérer mais aussi d'obligations comprises et acceptées.

Dans la promulgation des votes faisant suite à une élection, on nous donne les chiffres des suffrages exprimés dans un sens ou un autre, des abstentionnistes, mais ce que personne ne sait mesurer ... C'est le taux de refus !

La forme donnée à ce droit reflète également de ce qu'une société humaine est prête à partager un destin pour ce qu'il à de meilleur comme de pire. Dans un pays où de nombreux problèmes de communautarismes existent est on prêt à tenter cette expérience ?

Les raisons qui font que je suis opposé au droit de vote des étrangers aux élections locales sont nombreuses et nourries par une expérience vécue où j'ai pu observer ce qui arrive lorsqu'une populations ne peut plus communiquer ou se comprendre.

Primo il y aura un avant et un après qui seront irréversibles suite à une telle décision. Hors, rien n'a été préparé pour cela. Rien n'a été fait pour amener la société française à comprendre les tenants et les aboutissants d'un tel changement.

 Nous avons à nouveau les apprentis sorciers qui sont à l'oeuvre tout pétris de leurs certitudes. J'oserai dire comme d'habitude.

Secondement, ce sont encore les mêmes personnes qui affirment que la reconnaissance de ce droit est une nécessité. Jamais, je dis bien jamais je n'ai croisé une personne ne bénéficiant pas de la citoyenneté française et l'entendre réclamer ce droit. La grande majorité pourrait bien s'en moquer éperdument après tout ?

Quid de ces étrangers qui ont effectués tout un parcours du combattant pour accéder à notre citoyenneté ? Et si leur refus de ce processus tournait mal ? Que se passera t-il si un nombre trop important de citoyens français en venait à considérer une telle mesure comme une ... Provocation ? Ce droit ne deviendrait il pas la cible que l'on peint sur le dos de certains ?

Nous pourrions également assister au délitement de ce qui fait la nation française et là nous sommes face à l'inconnu. 

Pour toutes ces raisons, je réaffirme mon opposition au droit de vote des étrangers aux élections municipales en France. 

Pourtant, mon opposition n'est pas définitive car je ne considère pas ce droit de vote comme une chose fondamentalement négative.

Ce que je demande, c'est un débat, mais un vrai débat !! 

Je demande à ce que le concept de municipalité soit appréhendé en détail car un maire étant un grand électeur désignant notamment les sénateurs, le droit de vote des étrangers impacterait  forcément les décisions allant au delà de la sphère d'influence d'une mairie. Et tout cela sans demander de contrepartie ?

Certains avancent que ces "futurs bénéficiaires" paient leurs impôts ... C'est très bien, mais ils utilisent également des installations et un système social pour lesquelles ils n'ont pas forcément participé.

Une chose me gêne également. Cette décision du PS fait en réalité écho à une proposition de la think tank Terra Nova. Ce n'est pas de la générosité mais du clientélisme. La pire des raison parce qu'au passage, ces nouveaux votants n'étant pas éligibles on se retrouve de facto avec des sous-électeurs. Le côté généreux et anti raciste m'échappe un peu dans cette vision des choses.

Encore une fois rien n'a été pensé pour réellement améliorer la société. Rien n'est prévu pour amener les uns et les autres à se mettre autour d'une table. Pire encore, l'éventualité de ne pas passer par un référendum à été évoquée. Irresponsable !!

En écrivant ces lignes, je réalise que c'est principalement dans l'approche du sujet que ce situe mon opposition.

 

4 2

Vous aussi, participez au débat :
Faut-il un référendum sur le droit de vote des étrangers aux élections locales ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Laurent Mesuré oui

    16 août 2012, 16:12

    Laurent Mesuré Consultant en Informatique
    si on paye des impôts on participe aussi au système social. Comme quoi voter ne veut pas dire savoir, ni même comprendre. la citoyenneté n'implique visiblement pas la connaissance.
    Ceci dit le vote est un droit mais aussi un devoir. Beaucoup de français ont tendance à l'oublier. Cela fait parti du devoir des citoyens.
    Le droit de vote n'est assujetti qu'a la contrepartie impliquée dans le vote. Pourquoi ceux là auraient il une contrepartie de plus que les autres à donner? d'autant plus que les français ont le droit de voter dans pas mal d'autres payes aux élections locales. Alors pourquoi le refuserions nous?
    Et de quel droit ensuite imposer des obligation à des gens qui n'ont aucun pouvoir sur ces obligations?
    Quant à Terra Nova, pourquoi pas la théorie du complot? La question du droit de vote des étrangers aux élections locales existait déjà bien avant Terra Nova. Votre argumentaire n'est qu'un procès d'intention.
    Et le referendum fait aussi parti de nos institutions, il est vrai que la droite (dont vous semblez sortir l'argumentaire) n'y est pas vraiment favorable, et quand elle s'en sert elle ne le respecte pas (comme le referendum européen ignoré par Sarkozy).
    0 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Gabriel Cardaire non

    20 août 2012, 21:40

    Gabriel Cardaire

    @Laurent Mesuré 

    Comme à chaque fois que quelqu'un fait passer le dogme avant la raison vous vous enfermez dans les détails sortis de leur contexte de ce qui a été ma réaction.

    Je pense d'ailleurs, à la lecture de vos arguments, que vous êtes franchement mal placé pour adopter ce ton moralisateur qui est le votre et vous pourriez tout autant vous garder de toutes suppositions et sous-entendus concernant l'appartenance politique de vos interlocuteurs.
    Le côté "bobo" est en train de passer de mode ... Même à gauche !!
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de lib RT oui

    20 août 2012, 11:24

    lib RT
    Concernant un prétendu "devoir de voter", rappelons qu'un droit n'est pas un devoir ... (voir les débats de ce site concernant ce sujet)

    Mais avant tout, ne perdons pas de vue l'objectif principal sous-entendu par la question du "droit de vote". A savoir : une participation citoyenne aux choses publiques qui font la politique.
    Votes et référendum ne sont jamais que des techniques .... perfectibles et susceptibles d'être concurrencées ou complétées par d'autres techniques.
    Ce débat pourrait être largement relativisé si nous envisagions et acceptions d'inventer (collectivement) puis d'officialiser (démocratiquement) d'autres procédés de consultation citoyenne ...

    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Gabriel Cardaire non

    20 août 2012, 21:42

    Gabriel Cardaire

    @lib RT 

    Je suis plutôt d'accord avec vous.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de lib RT oui

    20 août 2012, 12:35

    lib RT
    « Il y a toutes sortes de trucages que les professionnels de la combinaison peuvent imaginer pour déformer plus ou moins la réponse des électeurs »
    Charles de Gaulle
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé non

    20 août 2012, 20:35

    Profil supprimé collectif 38 Nord-Isère stop gaz de schiste, raz-le-front , ATTAC, relocalisons, UPR,
    "Voter est un droit et un droit ne s'acquiert pas, ne s'offre pas, il se gagne !" ce sont vos mots. Je vous pose la question : qu’est ce qui fait que vous avez "gagnez" ce droit et qui soit différent de ce que fait un étranger vivant sur notre sol ? tout simplement rien. Vous êtes par le plus grand des hasards né en France et c'est la seule différence. Et je dirait même que les gens qui on choisit leur patrie devraient avoir autant de droits que ceux qui l'on eu par accident. mais encore faut-il se poser les bonnes questions qui mènent au vrai débat sur un autre paradigme.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Gabriel Cardaire non

    20 août 2012, 21:57

    Gabriel Cardaire

    @Profil supprimé Profil supprimé 

    Que savez vous du hasard ? Vous êtes donc parvenu à le modéliser ?

    Mais qui êtes vous pour décider qu'une personne est venue au monde par accident dans un lieu plutôt qu'un autre quand des générations l'y ont précédés avec éventuellement le sacrifice de leur existence pour préserver un mode de vie qui semble plutôt attractif non ?

    Qui êtes vous pour dire à quelqu'un qu'il n'a rien fait pour gagner un droit ?

    Vous êtes intransigeant et dogmatique et vous vous cachez derrière de grands principes et de grands mots pour masquer la faiblesse de vos arguments.

    Vous parlez à la place des étrangers ... Et ça c'est un mode de pensé sacrément néo-colonialiste !!!



    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé non

    03 septembre 2012, 00:09

    Profil supprimé collectif 38 Nord-Isère stop gaz de schiste, raz-le-front , ATTAC, relocalisons, UPR,

    @Gabriel Cardaire 

    je ne prétends rien savoir sur le hasard mais je constate; constater n'a rien d’intransigeant ou de dogmatique. Un constat s'appuie sur des faits incontestables. Il y à en effet quelque chose "d'intransigeant" dans l'incontestable qui blesse notre vanité, principale moteur de l'Homme et encore plus des hommes.. Je ne sais pas ce que veut dire néo-colonialiste pour vous mais je ne parle à la place de personne, c'est mon modeste avis qui ne peut qu'évoluer en fonction des informations rencontres et autres activités enrichissantes que je vais glaner de ci de là et dont je tente de faire une synthèse. Pour le hasard je vous retourne également la question avez vous décidé d'être français ? l'avez vous demandé à quelqu'un ? avez vous fait dit quelque chose qui vous a amené à être français ? C'est peut-être le mot qui vous gène? vous préférerez concours de circonstance ou la fatalité? bref, quelque soit le mot que vous choisirez vous devriez vous rendre compte que vous ne pouvez que subir votre nationalité.Je suis curieux de lire votre réponse.
    Ce constat fait que reste t-'il de si important qui puisse nous autoriser plus que d'autres à participer à la vie locale ? c'est de cela qu'il s'agit; vie locale subie par tous et directement.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Profil supprimé contre
Profil supprimé
On s'achemine vers une remise en cause du droit du sol
Photo de Jérémy Isaac pour
Jérémy Isaac Blogueur
Il faut lancer un vrai processus d'intégration à la communauté civique et politique
Photo de Eric Nuevo pour
Eric Nuevo Universitaire, critique de cinéma
Etre français ne signifie pas savoir voter...
Photo de Malik Berkati pour
Malik Berkati Journaliste & Politologue
Droit de vote des étrangers : « On peut dissocier citoyenneté et nationalité »
Photo de Laurent Techer pour
Laurent Techer
Droit de vote et impôts
Photo de Thomas Renou
Thomas Renou Newsring
Sarkozy attaque Hollande sur la proposition du droit de vote des étrangers aux élections locales
Photo de Victor Garcia
Victor Garcia Ex-journaliste à Newsring.
Grand débat : proposer le droit de vote aux étrangers : «irresponsable» selon Sarkozy
Photo de Sarah Bernolet pour
Sarah Bernolet
Droit de vote des étrangers : pour et... contre
Photo de Victor Rassion contre
Victor Rassion Etudiant Licence de Droit
Droit de vote des étrangers, un réel enjeu démocratique ?
Photo de Florian Philippot contre
Florian Philippot Vice-président du Front National, en charge de la stratégie et de la communication
Droit de vote des étrangers : PS et UMP jouent contre la République
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Droit de vote des étrangers : l'UMP lance une pétition contre le projet
Photo de Aristide Ngoma Ngoma pour
Aristide Ngoma Ngoma
le vote des étrangrs en France est un droit de respectabilité. Mieux vaudrait donc suivre cette voie
Photo de Profil supprimé contre
Profil supprimé
Loi anticonstitutionnelle !
Photo de Rédaction Newsring
Rédaction Newsring Journaliste Newsring
Pétition: De nombreuses personnalités se mobilisent en faveur du droit de vote des étrangers
Photo de Vincent Berthe
Vincent Berthe Journaliste Newsring
Droit de vote des étrangers : Matignon réaffirme sa détermination sur le dossier
Photo de Le Camarguais contre
Le Camarguais Retraité de l'encadrement et blogueur
Faciliter les naturalisations
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Droit de vote des étrangers : 54% des Français y sont favorables
Photo de Jean-Marie Picale pour
Jean-Marie Picale
Avant, il faudrait offrir le droit de vote aux élections locales à tous les Français !
Photo de Alexandre B. contre
Alexandre B. Gaulliste libéral.
Le droit de vote aux étrangers n'est qu'un gadget
Photo de Alison Lefebure
Alison Lefebure
Pour le droit de vote pour les étrangers ayant un casier vierge

Principaux arguments "Oui"

Photo de Christian Caullet oui
Christian Caullet épicier qui sait ce que compter veut dire
Démocratie ?
Photo de ddacoudre . oui
ddacoudre . militant à la retraite.
Sur ce sujet c'est du pain bénit pour le FN

Principaux arguments "Non"

Photo de Tam Zazou non
Tam Zazou
Référendocratie populaire = démocratie = légitime

Derniers arguments

Photo de Christian Caullet oui
Christian Caullet épicier qui sait ce que compter veut dire
Démocratie ?
Photo de Star Dust oui
Star Dust Blogueur
C'est à la nation française de décider et non à des parlementaires en position de conflit d'intérêt
Photo de Rémy Lajoute oui
Rémy Lajoute Simple citoyen
Tout référendum sur les sujets de sociétés est bon pour la France !
Photo de ddacoudre . oui
ddacoudre . militant à la retraite.
Sur ce sujet c'est du pain bénit pour le FN
Photo de Tam Zazou non
Tam Zazou
Référendocratie populaire = démocratie = légitime