Ovnis à Las Vegas?

La CIA a révélé, jeudi 15 août, l’emplacement et les activités de la «Zone 51»

Dans un rapport de plus de 400 pages, la CIA ne parle ni de «petits hommes verts», ni d’aliens, ou autres vaisseaux spatiaux crashés à Roswell. La base militaire la plus mystérieuse du Nevada ou «Zone 51», à quelques 200 kilomètres de Las [...]

Lire la suite

Contexte

La CIA a révélé, jeudi 15 août, l’emplacement et les activités de la «Zone 51»

Dans un rapport de plus de 400 pages, la CIA ne parle ni de «petits hommes verts», ni d’aliens, ou autres vaisseaux spatiaux crashés à Roswell. La base militaire la plus mystérieuse du Nevada ou «Zone 51», à quelques 200 kilomètres de Las Vegas, région où l’on a observé le plus important nombre d’objets volants non identifiés (ovnis), conduisait en fait des recherches sur un programme ultrasecret d’avion furtif, baptisé U-2.

Peut-on néanmoins encore croire aux extraterrestres? Car si seules quelques bactéries habitent la planète rouge, qu’en est-il des autres galaxies? Un étrange animal pourpre à six pattes est-il en train de lire ces lignes depuis sa planète à l'aide d'un décodeur de langage humain? Le rencontrerons-nous un jour?

En 2011, des universitaires américains de la Pennsylvania State University et des scientifiques de la Nasa ont produit une étude prospective sur les différents scenarii d'une rencontre entre les humains et les extraterrestres. Ils ont envisagé différentes hypothèses où les extraterrestres seraient bienveillants (coopératifs ou non), neutres ou capables de volontairement s’en prendre à l’humanité ; voire dans le pire des cas, de détruire involontairement ou délibérément l’humanité sur terre.

Une conséquence inattendue du réchauffement climatique est aussi développée dans cette étude, explique le Guardian : les extraterrestres, exaspérés par notre gestion calamiteuse de notre planète et des bouleversements climatiques induits par notre activité, craignant que ces bouleversements ne les affectent eux aussi, pourraient décider de détruire la civilisation humaine pour sauver la leur. Les scientifiques enrobent évidemment cette théorie de multiples précautions pour préciser qu’il s’agit d’un simple scénario fictif.

Parallèlement, les scientifiques tentent de nouer un contact avec nos congénères d’un autre monde. Le 5 février 2008, la NASA a envoyé un message vers l’espace contenant un des succès des Beatles : Across the universe.

Voyageant à la vitesse de la lumière, le message arrivera, très affaibli, environ au milieu du XXVème siècle près de l’étoile polaire. Les extraterrestres écouteront-ils un jour les Beatles ? Peut-on encore croire à leur existence ?


Entrer dans le débat

Principaux arguments Non

Photo de Jean-Marc Bonnet-Bidaud non
Jean-Marc Bonnet-Bidaud Astrophysicien
Croyons en la vie plutôt qu'aux extraterrestres
Photo de JF Muzy non
JF Muzy
Tout n'est qu'une question de probabilités

Principaux arguments Oui

Photo de Profil supprimé oui
Profil supprimé Cyberjournaliste
OVNIs : Jean Gabriel Greslé, 1942-1954 - La Genèse d'un Secret d'Etat
Photo de Nagib Kary oui
Nagib Kary Administrateur de sites Web, Informaticien en Entreprise et Auto-Entrepreneur
Les Ovnis ont une origine exotique, pas forcement Extraterrestre : la vie existe théoriquement aille