Retour vers le futur

Dans De la Terre la Lune, Jules Verne décrit la préparation, dans un monde imaginaire, d’un voyage vers la lune. En 1865, c’était une pure folie, c’est devenu réalité en juillet 1969. Jules Verne, considéré comme l’un des pères de la [...]

Lire la suite

Contribuer au débat

Photo de Martin Romerio non
Martin Romerio
blond.

Le récit d'anticipation, un art majeur

On ne va pas refaire ici toute l'histoire de l'anticipation, qui n'a bien évidement pas démarré avec Jules Verne.

L'anticipation, et par là-même la SF, ouvre la possibilité de créer des modèles et des projections à partir de nos connaissances ou [...]

Lire la suite

2 0
Réagir à l'argument
Photo de william klein non
william klein

Non par exemple Arthur C Clarck en 1960...

En 1960 Arthur C Clarck parle d'une machine à répliquer, qui réplique les objets comme on imprime des livres.Aujourd'hui avec un scanner 3d et une imprimante 3d, son rêve s'est transformé en prophétie!

1 0
Réagir à l'argument
Photo de Olivier Schmidt-Chevalier non
Olivier Schmidt-Chevalier
Rédacteur de Bloguer ou ne pas bloguer

Exemple, le Tricordeur de Star Trek

Ne parlons pas de réalités rattrapant la fiction ; des auteurs ont traité ce thème. Prenons l'exemple de la série Star Trek (4, 5 ou 6 dérivées) dont les scénaristes, sous l'égide de Gene Roddenberry, s'entouraient de chercheurs. Un exemple [...]

Lire la suite

0 0
Réagir à l'argument
Photo de JF Muzy oui
JF Muzy

La science-fiction s'est trompée d'un point de vue scientifique

Je suis d'accord avec les contributions qui affirment que la vocation de la science-fiction n'est pas de prédire quoi que ce soit, et à ce titre, il est difficile de dire «la science-fiction» s'est trompée.

 Je suis aussi d'accord avec [...]

Lire la suite

1 1
Réagir/voir les réactions 2
Photo de Jérôme Delormas non
Jérôme Delormas
Directeur de la Gaîté Lyrique

Pour 2062, nous n’avons pas cherché à être crédible, mais à questionner la société contemporaine

La science-fiction s’est bien souvent trompée, il y a des gens plus ou moins visionnaires, mais les résultats sont complètement aléatoires: il y a plein de paramètres, d’ordre politique, commercial, etc. C’est donc très difficile de prédire [...]

Lire la suite

0 0
Réagir à l'argument
Photo de Thomas Pokoïk non
Thomas Pokoïk

La science-fiction est un art dont l'intérêt de saisir l'état du temps présent.

La science-fiction ne s'est jamais trompée : l'art n'est jamais dans l'erreur, mais toujours dans la vérité. La science-fiction a la particularité d'extrapoler une image d'un futur possible - un futur parfois daté, parfois non - à partir de nos [...]

Lire la suite

1 0
Réagir à l'argument
Photo de Thierry Keller non
Thierry Keller
Rédacteur en chef Usbek et Rica

La science-fiction est un art politique

La SF s'est beaucoup trompée.

Elle a souvent ignoré ce qui n'était pas science. Elle a surdéterminé le rôle de la technique sur les mentalités. Le futur devait être machine, et non intime.

De même, la SF a rarement su s'échapper de son propre [...]

Lire la suite

10 4
Réagir/voir la réaction 1
Photo de Paolo Bacigalupi oui
Paolo Bacigalupi
Ecrivain de science-fiction

La science-fiction ne prédit pas le futur, mais en explore toutes les possibilités

Je ne suis pas sûr que la science-fiction soit supposée prédire le futur, mais plutôt qu’elle essaye d’interroger le futur, pour faire réfléchir à ce qu’il peut advenir. En tant qu’auteur de romans d’anticipation, j’espère vraiment que je vais [...]

Lire la suite

9 0
Réagir à l'argument
Photo de Stéfan Le Dû non
Stéfan Le Dû
Blogueur (Geek Dad Power!)

Et si la science-fiction elle-même influençait le cours des choses ?

Pour certains auteurs de science-fiction qu'on pourrait qualifier d'"engagés", l'objet de leurs romans (ou films, ou autres oeuvres d'ailleurs) est avant tout de mettre en garde la société sur des dérives possibles. L'auteur imagine comment le [...]

Lire la suite

2 0
Réagir à l'argument
Photo de Ganael Bascoul non
Ganael Bascoul
l'un des éclaireurs de SoonSoonSoon.com, le site made in future.

La science-fiction est une projection de nos possibles

La science-fiction est bien mal nommée, parce qu'elle n'est ni science, ni fiction, elle est une projection de nos craintes et de nos attentes, de nos cauchemars et de nos rêves, en un mot, de nos possibles. Et en indiquant nos possibles, de [...]

Lire la suite

5 0
Réagir à l'argument
Photo de Agnès Marcetteau non
Agnès Marcetteau
Directrice du Musée Jules Verne de Nantes

Dans ses romans, Jules Verne a eu toute une série d’intuitions géniales et visionnaires

On dit que Jules Verne est le grand-père de la science-fiction, H. G. Welles ayant été le père. A l’époque de Jules Verne il n’y a pas de science-fiction, en revanche, les créateurs du genre, dans les années 1920 aux Etats-Unis, se sont [...]

Lire la suite

5 6
Réagir/voir les réactions 3

Principaux arguments "Oui"

Photo de JF Muzy oui
JF Muzy
La science-fiction s'est trompée d'un point de vue scientifique
Photo de Paolo Bacigalupi oui
Paolo Bacigalupi Ecrivain de science-fiction
La science-fiction ne prédit pas le futur, mais en explore toutes les possibilités

Principaux arguments "Non"

Photo de Martin Romerio non
Martin Romerio blond.
Le récit d'anticipation, un art majeur
Photo de Thomas Pokoïk non
Thomas Pokoïk
La science-fiction est un art dont l'intérêt de saisir l'état du temps présent.