Promesse

En France: 78 % de l'électricité d'origine nucléaire

La catastrophe nucléaire de Fukushima, qui s’est produite en mars 2011, a relancé dans le monde entier le débat sur l’utilisation du nucléaire pour la production d’électricité. Mais tous les pays ne sont pas égaux face à l’atome. La question [...]

Lire la suite

Photo de Stéphane Lhomme oui
Stéphane Lhomme
Directeur de l'Observatoire du nucléaire

5 mai 2012 : le Japon a stoppé ses 54 réacteurs nucléaires, un parfait exemple pour la France...


Moins de 14 mois après le début de la catastrophe nucléaire de Fukushima (11 mars 2011), les 54 réacteurs nucléaires du Japon sont arrêtés. Le dernier en service a eté stoppé ce samedi 5 mai. Le Japon, grand pays industriel de 130 millions d'habitants, fonctionne donc avec 0% de nucléaire.

Il s'agit là d'un démenti cinglant pour tous ceux qui prétendent depuis des décennies qu'un grand pays industrialisé "ne peut pas se passer de nucléaire". Il est par contre dramatique que cet arrêt du nucléaire n'ait pas été décidé de façon volontariste avant qu'une catastrophe nucléaire ne se produise.

Il s'agit là d'un exemple à suivre de toute urgence pour la France dont le parc nucléaire (58 réacteurs) est tout à fait comparable à celui du Japon (54 réacteurs). La France a encore la possibilité de prendre cette décision cruciale avant qu'une catastrophe nucléaire ne se produise.

Bien obligés de reconnaître qu'un pays comme le Japon peut fonctionner sans nucléaire, les promoteurs de l'atome prétendent que cette option n'est pas applicable en France où 75% de l'électricité sont produits par le nucléaire contre 35% au Japon (avant le 11 mars 2011). Cet argument ne peut tromper personne : si 130 millions de Japonais vivent sans nucléaire, il est évident que 65 millions de Français (deux fois moins !) peuvent en faire autant.

Il faut hélas noter que le nouveau Président de la République française est quasiment aussi pronucléaire que son prédécesseur. Il évoque la fermeture de la seule centrale nucléaire de Fessehneim (2 réacteurs), et encore, d'ici 2017, année de fin de son mandat : il ne s'agit à ce jour que de belles paroles.

Et même si M. Hollande fait réellement fermer la centrale de Fessenheim, il restera en France 56 réacteurs en fonctionnement, et plus probablement 57 avec entre-temps la mise en service irresponsable du réacteur EPR en construction à Flamanville (Manche).

Il est donc avéré que, concernant la question du nucléaire, il n'existe quasiment aucune différence entre le nouveau Président et l'ancien, entre le futur gouvernement et le précédent, entre le PS (et ses alliés) et l'UMP. Tous ces gens semblent attendre que se produise un Fukushima en France avant de prendre les décisions qui s'imposent...

0 3

Vous aussi, participez au débat :
Faut-il sortir du nucléaire ?

Photo de Non connecté
  • Photo de François Duport non

    09 mai 2012, 19:34

    François Duport un des invisibles
    L'écologie à géométrie variable c'est amusant.
    Bonjour les pollutions ! Bonjour les restrictions ! Et ce n'est que provisoire le temps de sécuriser des centrales confiées au privé au Japon avec les conséquences que l'on cannait.

    Ce serait complètement inconscient d'agir ainsi en France. Ce n'est pas en jouant les pompiers pyromanes que les écologistes auront plus de 2% des voix.
    2 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Stéphane Lhomme oui

    17 juin 2012, 15:46

    Stéphane Lhomme Directeur de l'Observatoire du nucléaire
    @ François Duport La question n'est pas de jouer les épiciers de scrutions en essayant "d'avoir des voix", la question est de sauver mes enfants (et tous les autres !). Au japon, les petits vont à l'école avec des dosimètres. Les pronucléaires sont de vrais malades mentaux qui se sont donné pour mission de nous tuer tous, quitte à y passer eux-mêmes. Il faudrait mobiliser des armées de psychiatres...
    0 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de John Philip Manson oui

    20 juin 2012, 17:45

    John Philip Manson ancien blogueur

    @Stéphane Lhomme 


    Le Japon a annoncé la remise en service de 2 réacteurs nucléaires : http://www.lemonde.fr/japon/article/2012/06/16/le-japon-relance-deux-reacteurs-nucleaires-les-premiers-depuis-fukushima_1719568_1492975.html http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/06/16/20002-20120616ARTFIG00401-le-japon-redemarre-deux-reacteurs-nucleaires.php

    Un parfait exemple pour la France ?
    Comme vous, je ne me réjouis pas de cette nouvelle.

    Malgré les risques de nouvelles catastrophes, pourquoi le Japon a t-il pris cette décision ? N'existe t-il pas actuellement de véritables alternatives crédibles pour remplacer le nucléaire ?

    Il est évident qu'il faut sortir du nucléaire, mais comment remplacer le nucléaire à la fois de façon efficace et saine pour l'environnement ?

    La question n'est pas de savoir qui sont ceux qui sont pro-nucléaires. C'est de savoir plutôt si on peut sortir du nucléaire. Il faut sortir du nucléaire, sur ce point je suis d'accord. Mais il faut des solutions crédibles de remplacement... Si on n'a pas d'alternatives aussi efficaces que le nucléaire, on est contraint de garder une activité nucléaire (mais ça ne peut pas durer éternellement), mais ça ne veut pas dire qu'on est forcément pro-nucléaire.
    1 1
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Réaction en attente de modération ou supprimée.

  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Tatiana Kalouguine
Tatiana Kalouguine Journaliste Newsring
Un an après Fukushima, le mythe du tout nucléaire remis en cause
Photo de Stéphane Lhomme oui
Stéphane Lhomme Directeur de l'Observatoire du nucléaire
Arrêter d'urgence le nucléaire avant un Fukushima en France
Photo de Stéphane Lhomme oui
Stéphane Lhomme Directeur de l'Observatoire du nucléaire
Le Japon (54 réacteurs) est sorti en un an, la France (58 réacteurs) peut en faire autant !
Photo de Ariane Hermelin
Ariane Hermelin Journaliste Newsring
Deux tiers des Français se méfient du nucléaire selon un sondage CSA publié par Greenpeace
Photo de Thomas Renou
Thomas Renou Newsring
Le Japon stoppe l’activité de son dernier réacteur nucléaire
Photo de Jòrdi Montanard non
Jòrdi Montanard
Oui et Non, il faut changer de nucléaire
Photo de Thomas Renou
Thomas Renou Newsring
Le Japon relance deux réacteurs nucléaires, une première depuis Fukushima
Photo de Ariane Hermelin
Ariane Hermelin Journaliste Newsring
L'ASN recommande des «travaux massifs» pour garantir la sûreté du parc nucléaire français
Photo de Ariane Hermelin
Ariane Hermelin Journaliste Newsring
Premier redémarrage d'un réacteur au Japon depuis l'accident de Fukushima
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Le Japon commémore la bombe d'Hiroshima
Photo de Nadir Chougar
Nadir Chougar Journaliste Newsring
Pas de défaut sur les réacteurs français selon l'Autorité de sûreté nucléaire
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Nucléaire : Le Japon annonce l'arrêt de son programme pour 2030
Photo de Émilie Frelat
Émilie Frelat Journaliste Newsring
Japon : le nucléaire relancé par l'élection des conservateurs
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Le Japon s'apprête à relancer son programme nucléaire
Photo de Stéphane Lhomme non
Stéphane Lhomme Directeur de l'Observatoire du nucléaire
L'industrie nucléaire est en voie de disparition (même si ça va prendre du temps)
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Nucléaire : le Premier ministre japonais veut construire des nouveaux réacteurs
Photo de Herbovie Ecolo non
Herbovie Ecolo Préventeur de santé publique
Dans la rue au Japon pour réclamer la sortie du nucléaire...
Photo de Maxime Pilard
Maxime Pilard Journaliste Newsring
Nucléaire: six centrales sont jugées trop peu sûres
Photo de Matthieu Bidan
Matthieu Bidan
Fukushima : un filet de vapeur s'échappe du réacteur 3
Photo de Antoine Huot
Antoine Huot
Fukushima et le Japon sous la menace d'un puissant typhon

Principaux arguments "Oui"

Photo de Alain Tizioli oui
Alain Tizioli un citoyen lambda
Nucléaire: trop de déchets, trop de pollution !
Photo de Stéphane Lhomme oui
Stéphane Lhomme Directeur de l'Observatoire du nucléaire
On a la démonstration une fois de plus que les vertus du nucléaire pèsent moins que les risques

Principaux arguments "Non"

Photo de La Centrale non
La Centrale
L’avenir du nucléaire toujours en débat !
Photo de Florian Jouy non
Florian Jouy
Une valeur sûre si maîtrisée correctement

Derniers arguments

Photo de La Centrale non
La Centrale
L’avenir du nucléaire toujours en débat !
Photo de Pierre Giraud non
Pierre Giraud Indépendant
Pourquoi ne pouvons-nous pas nous passer du nucléaire ?
Photo de Yael Benom non
Yael Benom
Nucléaire ou atmosphère, il faut choisir !
Photo de Manu Coux oui
Manu Coux
Les subventions pour le nucléaire nuisent à notre politique énergétique
Photo de Fabien Sauveur non
Fabien Sauveur Neutronix74
Il faut sortir de l'amalgamme entre le nucléaire et l'uranium.