Les forces militaires françaises interviennent

Le président malien par intérim Dioncounda Traoré demande l'aide militaire de la France

Le président malien par intérim Dioncounda Traoré a demandé jeudi 10 janvier l'aide militaire de la France afin de repousser une offensive des groupes armés islamistes. Ces insurgés, qui contrôlent le nord du pays, ont en effet chassé l'armée [...]

Lire la suite

Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé
Blogueur Royal-Artillerie

Au nom de Dieu, vive la coloniale !

On touche du doigt l'inanité des armées sahéliennes levées pour la solde et le petit racket, tout juste bonnes à contenir le mécontentement des populations. Quand on veut les faire combattre pour de vrai, elles font un putsch et renversent le gouvernement comme à Bamako. 

Si les "armées" de la CEDEAO sont incapables de mettre au pas un bataillon d'islamistes, autant les dissoudre et mettre l'argent, par exemple dans des écoles. Dans l'affaire de l'Azawad, c'est plus une question de courage que de moyens, et attendre une résolution onusienne, et ensuite s'en prévaloir pour attendre des crédits internationaux de campagne avant de démarrer les Toyota pour lesquels on attendra les jerrycans, cache mal la crainte d'y aller. AQMI et ses alliés sont comme le serpent qui hypnotise ses proies.

Au nord, l'Algérie, à qui on a donné la plus grande partie du Sahara, est en responsabilités sur la zone mais dramatiquement absente. Son armée est-elle du modèle sahélien ?

0 1

Vous aussi, participez au débat :
La communauté internationale doit-elle intervenir au Mali ?

Photo de Non connecté
  • Photo de Nicolas Roux oui

    04 juillet 2012, 12:31

    Nicolas Roux Socio-anthropologue
    Sans faire un cours de géopolitique sur la région, il y a déjà de nombreux intérêts étrangers impliqués dans la région et notamment l'Algérie. Les leaders de AQMI, Ansar Dine, Mujao sont tous plus ou moins liés au DRS (services secrets algériens), lui même liés aux services secrets US, donc ce n'est pas seulement une question "de mettre au pas un bataillon d'islamistes". La situation dans la région est bien plus compliquée. Et la présence étrangère est déjà là sans qu'il soit question de puissance coloniale.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté
  • Photo de Profil supprimé non

    04 juillet 2012, 12:43

    Profil supprimé Blogueur Royal-Artillerie

    @Nicolas Roux 

    Même avec la précaution du "plus ou moins" je ne saurais confirmer le monitoring du DRS sur Ansar Dine. Pour les Mujao je n'en sais rien. Quant à soutenir l'hypothèse d'un lien entre les services américains et le DRS ne prouve rien puisque leurs relations sont habituelles depuis que les compagnies yankees travaillent en Algérie et que l'AFRICOM est monté.
    La situation n'est pas si compliquée et les Américains fourniront les drones.
    0 0
    Répondre
  • Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Philippe Hugon oui
Philippe Hugon Directeur de recherche à l’IRIS, en charge de l’Afrique
La poudrière malienne et les risques de somalisation de l’arc sahélo-saharien
Photo de Victor Garcia
Victor Garcia Ex-journaliste à Newsring.
Les islamistes chassent les touaregs et deviennent les maîtres du Nord-Mali
Photo de Victor Garcia
Victor Garcia Ex-journaliste à Newsring.
Pour Laurent Fabius, l'usage de la force est «probable» au Mali
Photo de Rédaction Newsring
Rédaction Newsring Journaliste Newsring
Un gouvernement d'union nationale devrait voir le jour au Mali pour reconquérir le nord du pays
Photo de Victor Garcia
Victor Garcia Ex-journaliste à Newsring.
La Cédéao «encourage» le président Dioncounda Traoré à former un gouvernement d'union nationale
Photo de Xavier Colas
Xavier Colas Journaliste Newsring
Mali : Jean-Yves Le Drian : «La France soutiendra une intervention»
Photo de Ben Said non
Ben Said Ingénieur / Chef d'entreprise
Sahara occidental marocain… Soyons logiques !
Photo de Ariane Hermelin
Ariane Hermelin Journaliste Newsring
ONU : Le Conseil de sécurité autorise une intervention au Mali
Photo de Pierre Boilley oui
Pierre Boilley Historien, directeur du Centre d'études des mondes africains
Intervention française au Mali : est-ce le début d'un vrai tournant ?
Photo de Émilie Frelat
Émilie Frelat Journaliste Newsring
Combats au Mali: les soldats français et maliens «au corps à corps» contre les islamistes
Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé
non Mali: les islamistes armés utilisent enfants soldats et boucliers humains à Diabaly
Photo de Wagdi Ahmed non
Wagdi Ahmed
Mali: la participation de djihadistes de Tindouf accable le Polisario
Photo de Nicolas Dhuicq oui
Nicolas Dhuicq Député de l’Aube, secrétaire National UMP Nouvelles Stratégie de Défense
Mali : nos soldats ne sont pas face à des terroristes mais des combattants organisés
Photo de Daniel Sory non
Daniel Sory blogueur directeur financier
la paix avec les touaregs
Photo de Cheikh Ag Tiglia oui
Cheikh Ag Tiglia Musicien du groupe Tamikrest
Si les Touaregs ont un problème, ce n'est pas avec les Maliens, mais avec l’État
Photo de Ibrahim Ag Wanasnate oui
Ibrahim Ag Wanasnate
Avec le mali on se trouve dans un mariage forcé.
Photo de Émilie Frelat
Émilie Frelat Journaliste Newsring
Mali: le président tchadien Idriss Deby hâte la force militaire ouest-africaine à intervenir
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Mali : la mort d'Abou Zeid confirmée par la France, Aqmi choisit son successeur
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Mali : le Pentagone juge les troupes de la Cédéao «totalement incapables»
Photo de Rédoine Aferkach non
Rédoine Aferkach
Je suis pour le Sahara marocain à cent pour cent

Principaux arguments "Oui"

Photo de Hichem Des Rois oui
Hichem Des Rois
Algérie
Photo de Acheikh Ibn-Oumar oui
Acheikh Ibn-Oumar
Mali-Sahel: le plus important, le développement de l'État de droit

Principaux arguments "Non"

Photo de suren martirosyan non
suren martirosyan
Qu'est-ce que ça veut dire ?
Photo de Christian Creseveur non
Christian Creseveur Dessinateur et scénariste
Hollande lance sa première guerre au Mali

Derniers arguments

Photo de Acheikh Ibn-Oumar oui
Acheikh Ibn-Oumar
Mali-Sahel: le plus important, le développement de l'État de droit
Photo de Didier Epsztajn non
Didier Epsztajn animateur du blog "entre les lignes entre les mots"
Les zones d'ombre de l'intervention française au Mali : Eléments de contexte et d’explication
Photo de Didier Epsztajn non
Didier Epsztajn animateur du blog "entre les lignes entre les mots"
L’État canadien, l’impérialisme et le Mali
Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé
non Mali: les islamistes armés utilisent enfants soldats et boucliers humains à Diabaly
Photo de Chimulus Dessinateur oui
Chimulus Dessinateur dessinateur de presse
et maintenant qui va intervenir sur le site de BP en Algérie?