La France et les Etats-Unis isolés Photo : Anatolia/AP/SIPA

Syrie : la communauté internationale divisée sur l'opportunité d'une intervention

Les opérations militaires du régime de Bachar al-Assad gagnent en brutalité au fur et à mesure que la contestation s’étend. La communauté internationale, quant à elle, peine toujours à s’accorder sur l’attitude à adopter vis-à-vis du pouvoir [...]

Lire la suite

Syrie : la Russie se désolidarise d'Assad, les États-Unis s'interrogent sur une intervention

Syrie : la Russie se désolidarise d'Assad, les États-Unis s'interrogent sur une intervention

Anja Niedringhaus/AP/SIPA

Fidèle alliée du régime syrien, la Russie semble pourtant désormais prendre ses distances avec le président Bachar Al-Assad. Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a en effet estimé dimanche 27 janvier que le chef de l’État syrien a fait une erreur en tardant à mettre en place des réformes politiques dans son pays. 

«Il aurait dû agir beaucoup plus vite et inviter l'opposition pacifique qui était prête à s'asseoir à la table des négociations avec lui. C'est une grave erreur de sa part, peut-être fatale. Il me semble que ses chances de maintien (au pouvoir) s'amenuisent de jour en jour», a déclaré le Premier ministre russe, lors d'une interview à CNN réalisée en marge du Forum de Davos, cité par Libération.fr. 

De son côté, le président américain Barack Obama s'interroge toujours sur une possible intervention des États-Unis en Syrie. «Les États-Unis ont appelé le président syrien Bachar Al-Assad à démissionner et ont reconnu la Coalition nationale syrienne d'opposition, mais ne sont pas allés jusqu'à autoriser l'armement de la rébellion. "Dans une situation comme celle de la Syrie, je me dois de demander : pouvons-nous faire la différence dans cette situation ?" a déclaré le président dans une interview publiée sur le site internet du magazine The New Republic», rapporte 20minutes.fr. 

Une interrogation qui n'est d'ailleurs pas du goût du Premier ministre russe. «Je le répète une nouvelle fois: c'est au peuple syrien de décider. Pas à la Russie, pas aux États-Unis et ni à n'importe quel autre pays», a ajouté Dmitri Medvedev en rappelant la position de la Russie, qui affirme que le peuple syrien est le seul habilité à décider du sort du président Assad,

Le conflit qui oppose les forces rebelles au gouvernement de Bachar Al-Assad, débuté en mars 2011, aurait déjà fait plus de 60.000 morts, selon l'ONU. 

Photo de Non connecté

Sur le même thème

Photo de Émilie Frelat
Émilie Frelat Journaliste Newsring
Syrie : Barack Obama envisage une intervention des Etats-Unis
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Syrie : Bachar al-Assad prêt à démissionner ?
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Syrie : Bachar Al-Assad veut «vivre et mourir» dans son pays
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Syrie : Lakhdar Brahimi se rend à Damas pour convaincre Assad de quitter le pouvoir
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Syrie : le vice-président prend ses distances avec le régime d'Assad
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Syrie : la Russie appelle le régime de Bachar Al-Assad à négocier avec les rebelles
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Syrie : l'Iran soutient Assad, la communauté internationale dénonce son «hypocrisie»
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Syrie : la France dénonce le «déni de réalité» de Bachar Al-Assad
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Syrie : Bachar Al-Assad candidat «légitime» pour la présidentielle de 2014?
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Syrie : une double explosion dans l'université d'Alep fait plus de 82 morts
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Syrie : Bachar Al-Assad affirme que son régime «ne cédera pas» aux pressions
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Syrie : la Russie s'inquiète d'une «destruction mutuelle» des Syriens
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Syrie : le gouvernement de Bachar Al-Assad se dit prêt à dialoguer avec les rebelles
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Syrie : les États-Unis promettent le versement de 60 millions de dollars à l'opposition
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Syrie : Bachar Al-Assad «ne va pas partir», selon Moscou
Photo de Émilie Frelat
Émilie Frelat Journaliste Newsring
Syrie: l'Occident finance Al Qaïda et va le payer cher, selon Bachar-al-Assad
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Syrie : Barack Obama et David Cameron font pression sur la Russie
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Syrie : l'ONU dénonce «l'escalade» des attaques menées par le régime de Bachar Al-Assad
Photo de Brice Lahaye
Brice Lahaye Journaliste Newsring
Syrie : la Russie prête à fournir des armes supplémentaires à Bachar Al-Assad
Photo de Xavier Colas
Xavier Colas Journaliste Newsring
Syrie : Bachar al-Assad repousse les négociations de paix et envisage un nouveau mandat

Principaux arguments "Oui"

Photo de Timothé Lefebvre oui
Timothé Lefebvre Etudiant en droit et sciences politiques
L'intervention en Syrie, conforme à la Charte de l'ONU même sans résolution du Conseil de sécurité
Photo de Thomas Pierret oui
Thomas Pierret Maître de conférence à l’Université d’Edinburgh, spécialiste Islam sunnite et Syrie
Intervenir pour éviter une guerre civile longue et sanglante

Principaux arguments "Non"

Photo de Roger Démosthène Casanova non
Roger Démosthène Casanova Professeur des universités
Nous n'avons pas à intervenir dans une guerre civile qui ne nous concerne en rien
Photo de Gérard de Villiers non
Gérard de Villiers journaliste, écrivain et éditeur
Ce serait purement et simplement une déclaration de guerre

Derniers arguments

Photo de sans embleme oui
sans embleme je suis auteur amateur et de gauche pour de vrai!!!
La Syrie n'est pas l'Irak...
Photo de Therence Akim non
Therence Akim
Syrie
Photo de Jean-François Fourny non
Jean-François Fourny Maître de conférence en français à l'Université de l'État d'Ohio
Syrie : depuis la guerre du Vietnam, jamais l'opposition à une intervention n'a été aussi forte
Photo de Christian Caullet non
Christian Caullet épicier qui sait ce que compter veut dire
Intervention en Syrie: un gaz peut en cacher un autre
Photo de Allain Jules non
Allain Jules Journaliste-blogueur
DÉCULOTTÉE. Syrie: Barack Obama lâche définitivement François Hollande et sa guerre