Retraite

Deux légionnaires français ont été tués en Afghanistan le jeudi 29 décembre. Ils appartenaient tous deux au 2e régiment étranger de génie de Saint-Christol, dans le Vaucluse. En mission dans la province de la Kapisa, les deux sous-officiers [...]

Lire la suite

Contexte

Deux légionnaires français ont été tués en Afghanistan le jeudi 29 décembre. Ils appartenaient tous deux au 2e régiment étranger de génie de Saint-Christol, dans le Vaucluse. En mission dans la province de la Kapisa, les deux sous-officiers ont été mortellement touchés par le tir d'un soldat afghan, avant que l'attaque ne soit revendiquée par les Talibans.

L'année 2011 a été la plus mortelle depuis l'arrivée des troupes françaises en Afghanistan, en décembre 2001. Au total, 78 militaires ont trouvé la mort depuis le début de l'intervention.

Dans un communiqué, le ministre de la Défense Gérard Longuet a apporté son soutien aux familles des soldats, mais il a aussitôt précisé que « cet incident isolé ne remet en aucun cas en cause, le processus de transition initié, visant à confier les responsabilités de sécurité à l'armée nationale afghane (AFA) ».

Selon ce calendrier, le retrait complet des forces françaises n'aura lieu qu'en 2014. Le retrait a déjà débuté, avec un premier retour en octobre et décembre 2011. Il reste actuellement 3600 soldats dans le pays. En 2012, 600 d'entre eux quitteront à leur tour l'Afghanistan.

En cas d'élection à la présidentielle, François Hollande avait annoncé son voeu d'accélérer le retrait des forces françaises pour qu'il n'y ait "plus de soldats un an après l'alternance de 2012", c'est-à-dire en mai 2013.

Qu'en pensez-vous ?

Entrer dans le débat

Principaux arguments Non

Photo de Profil supprimé non
Profil supprimé Blogueur Royal-Artillerie
L'Afghanistan : ce n'est pas une guerre
Photo de Roger Bohn non
Roger Bohn touriste
Les soldats français ont une mission, c'est leur métier

Principaux arguments Oui

Photo de Coralie Delaume oui
Coralie Delaume
Cette guerre en Afghanistan est ingagnable
Photo de Anne Nivat oui
Anne Nivat Grand reporter indépendante
Il est également temps de se poser d'autres questions sur l'Afghanistan