20 heures

La question a été relancée par le Figaro le 29 mai : le nouveau gouvernement réfléchirait à rétablir la publicité sur France Télévisions. Lors de la campagne présidentielle, Aurélie Filepetti avait répété à plusieurs reprises que le [...]

Lire la suite

Contexte

La question a été relancée par le Figaro le 29 mai : le nouveau gouvernement réfléchirait à rétablir la publicité sur France Télévisions. Lors de la campagne présidentielle, Aurélie Filepetti avait répété à plusieurs reprises que le renforcement du financement des chaînes publiques serait une priorité. Mais l’annonce n’a été ni confirmée ni démentie officiellement. Quoi qu’il en soit, le débat est toujours d’actualité. C’est en 2009 que la suppression de la publicité après 20h avait été actée, et devrait même disparaître totalement en 2015.

Le retour de la pub après 20h, soit sur la tranche horaire la plus regardée, permettrait d’apporter 200 millions de recettes publicitaires supplémentaires à France Télévisions, affirme le Figaro. Un apport financier non négligeable pour le groupe dont la publicité serait annoncée en baisse de 30 à 40 millions d’euros pour 2012 par rapport au budget initial, détaille l’Expansion.

Si la publicité est entièrement supprimée en 2015, cela signifie une augmentation des aides de l’Etat aux chaînes publiques de 450 millions, a appuyé les Echos, ce qui serait particulièrement lourd pour les dépenses publiques, déjà en mauvaise santé. Ce retour, appuyé par l’extension de la redevance télé aux résidences secondaires, renforceraient le financement de France TV. Cette dernière mesure pourrait apporter entre 120 et 150 millions d’euros supplémentaires, chiffre le Figaro.

Mais la possible mesure est loin de créer le consensus.

  • Si les annonceurs s’en réjouissent, les chaînes privées montent au créneau. “Rétablir la pub sur France Télévisions, c’est la faillite du système” estime Nicolas de Tavernost, président du directoire de M6, interrogé par le Figaro. “Nous sommes confrontés à une baisse de nos ressources et à une augmentation du nombre de chaînes. Cela nous oblige à baisser nos coûts de manière substantielle. Je ne vois pas pourquoi les chaînes publiques ne feraient pas de même”
  •  La question du confort du spectateur, qui paie déjà la redevance annuelle, représente aussi un enjeu.

Le rétablissement de la publicité est-il la meilleure solution pour un meilleur financement du service public ?

Entrer dans le débat

Principaux arguments Non

Photo de Le Zappeur non
Le Zappeur Blogueur
L'absence de pub est un atout
Photo de Emilien Garot non
Emilien Garot
Odieuse France Télévisions

Principaux arguments Oui

Photo de Profil supprimé oui
Profil supprimé Blogueur Media
Pour un retour (à regret) de la publicité avant 21h sur France 2 et France 3
Photo de Catherine Créhange oui
Catherine Créhange
La question de la pub après 20 heures n'est qu'un point réglementaire, pas le coeur du problème.
Photo de Nolwenn Guyon
Orchestré par Nolwenn Guyon
Journaliste à Newsring, étudiante en journalisme à l'IUT de Lannion